Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Streaming illégal d'événements sportifs : beIN Sports se félicite des récentes condamnations

Lundi, le tribunal correctionnel de Rennes condamnait cinq prévenus d’une cinquantaine d’années « à des peines allant de 5 000 euros d'amende avec sursis à 12 mois de prison dont six avec sursis pour le principal suspect », explique l’Équipe.

Depuis 2014, ils utilisaient une trentaine de sites pour diffuser des événements sportifs normalement réservés aux abonnés de chaînes payantes. Les visiteurs étaient évidemment submergés de publicités.

beIN Sports se félicite de cette décision et parle d’une « avancée importante dans la sanction du streaming illégal et la protection des droits des diffuseurs de programmes, en particulier de programmes audiovisuels sportifs », toujours selon l’Équipe.

L’affaire n’est pas encore terminée puisque « les sociétés SFR et beIN Sports se sont également portées partie civile. Le tribunal a renvoyé l'audience sur les intérêts civils au 15 octobre prochain », ajoutent nos confrères.

2 commentaires
Avatar de near667 Abonné
Avatar de near667near667- 11/06/20 à 10:14:08

Pourquoi les annonceurs présents sur ces sites ne sont pas inquiétés ?
C'est quand même leur bizness qui fait fonctionner tout ça ...

Avatar de Plastivore Abonné
Avatar de PlastivorePlastivore- 11/06/20 à 13:08:12

Je ne suis pas persuadé que les annonceurs sont au courant de ce qui se passe sur ces sites. En général, ils suspendent leurs pubs quand on leur fait une dénonciation, et pas avant. Il faudrait quand même pas vérifier avant, ça coûterait trop cher.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.