5G : le gouvernement veut des enchères en septembreCrédits : sompong_tom/iStock

Après avoir indiqué que la 5G n'était « pas un gadget, mais une priorité industrielle », Agnès Pannier-Runacher (secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie) revient sur le sujet lors d’une interview au Figaro. Elle explique cette fois vouloir « un lancement de la 5G avant la fin de l’année ».

« Notre objectif, et j’en ai fait part à l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), est que les enchères soient lancées rapidement. Septembre est un objectif raisonnable, compte tenu des contraintes ». Elle affirme en avoir discuté avec Sébastien Soriano qui « partage [sa] philosophie ».

Pour rappel, Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR ont déjà remporté 50 MHz chacun à prix fixe (en échange d’engagements supplémentaires). Les enchères porteront donc sur les 110 MHz restants.

Cette déclaration arrive quelques jours avant l’audition de Martin Bouygues par la commission de l'aménagement du territoire et du développement du Sénat, où il sera notamment question de 5G. Le PDG du groupe Bouygues a récemment publié une tribune demandant le report des enchères : « dans le climat économique d’aujourd’hui, la 5G n’est pas la priorité du pays ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !