Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
5G : entre inquiétudes, demande de report et « priorité industrielle »

Martin Bouygues avait ouvert la boîte de Pandore avec une tribune appelant à repousser les enchères en France, suivi par SFR pour qui la 5G peut attendre. Orange et Free sont par contre partisans de rester sur le calendrier actuel.

La GSMA est sortie du bois pour rappeler que « l'enjeu est énorme. La 5G est essentielle pour la reprise économique et la compétitivité de l'Europe », comme le rapporte Les Echos. Elle s'inquiète aussi des fausses informations, théories du complot et des attaques contre les installations des réseaux de téléphonie mobile.

L’association est rejoint par Agnès Pannier-Runacher (secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie) pour qui « la 5G n'est pas un gadget, mais une priorité industrielle ». Elle avait déjà expliqué ne pas être « totalement convaincue » par les arguments de Martin Bouygues.

L’Arcep, qui doit organiser les enchères, n’a pas encore fixé de date. Sébastien Soriano s’était d’ailleurs étonné de n’avoir eu aucune demande de report de la part de Bouygues Telecom. La date devrait être fixée dans une ou deux semaines.

37 commentaires
Avatar de neo13006 INpactien
Avatar de neo13006neo13006- 05/06/20 à 09:04:55

Tout ce foin pour décider d'une date d'enchères !
Qu'est ce que ça va être quand il va falloir vraiment faire leur boulot (installer des antennes)...

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 05/06/20 à 10:11:30

« l'enjeu est énorme. La 5G est essentielle pour la reprise économique et la compétitivité de l'Europe »

Ca serait pas une fake news ca ? :x

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 05/06/20 à 10:23:33

"L’association est rejoint par Agnès Pannier-Runacher"...
Celle qui disait d'acheter des actions au début de la pandémie... ce qui n'était que l'amorce de la chute!
Le haut du "Pannier" LREM, ses visions, ses délires... Elle va devoir apprendre à considérer les priorités la mémère!!!

Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 05/06/20 à 10:37:07

Quand on lit ça : "La GSMA est sortie du bois pour rappeler que « l'enjeu est énorme. La 5G est essentielle pour la reprise économique et la compétitivité de l'Europe", on ne peut que se dire qu'on se fait prendre pour des cons par le lobby des operateurs réseaux et son petit pion Panier Runacher.
Parce que la reprise n'a rien à voir avec les technos telecom et elle se fera en 4G.

Par ailleurs il est intéressant de noter que la GSMA est :
Global System for Mobile Communications, originally Groupe Spécial Mobile) is an industry organisation that represents the interests of mobile network operators worldwide. More than 750 mobile operators are full GSMA members and a further 400 companies in the broader mobile ecosystem are associate members. The GSMA represents its members via industry programmes, working groups and industry advocacy initiatives.

et que sa présidence est actuellement assurée par Stéphane Richard, patron d'Orange.

Du coup on voit d'où viennent les consignes.

Note à l'attention des journalistes de NextInpact : même dans les brèves faites votre boulot, a minima de contextualisation car là on était loin du compte. Donner la parole à ceux qui s'opposent au déploiement de la 5G en l'état serait pas mal non plus.

Avatar de vampire7 INpactien
Avatar de vampire7vampire7- 05/06/20 à 10:42:31

Ah la 5G... Si seulement ça pouvait améliorer la qualité audio des appels...
Toute cette technologie pour une qualité pire qu'un talkie-walkie de la seconde guerre.

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Je précise que :

1- Agnès Pannier-Runacher est issue du secteur automobile et pilote actuellement les enchères 5G (en tant que secrétaire d'Etat au ministère de l'économie)
2- Oui, Orange est un adhérent majeur de la GSMA et ce n'est pas le seul en Europe. Il se trouve seulement que Altice est en surendettement (donc pas enclin visiblement à investir massivement dans la 5G face à Orange en France) et que Bouygues est un petit opérateur (comme Iliad) et qu'il ne se portera pas plus mal si on ralentissait un peu la cadence. Iliad ne fait que suivre le troupeau (concurrence ... bla bla bla ... bénéfique pour tout le monde ... bla bla bla).
3- Ce que peu de personnes ne dit (à part notamment Next inpact dans son dossier sur la 5G) : la 5G est une entorse à la neutralité du net pour le plus grand bien de l'IoT (raison pour laquelle S.Soriano parle dorénavant de "neutralité des plateformes").

Édité par joma74fr le 05/06/2020 à 10:50
Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Les pays asiatiques ont une légère avance sur les pays européens, mais pas de quoi révéler que la 5G sera un succès commercial ou encore un bénéfice pour l'humanité.

Édité par joma74fr le 05/06/2020 à 10:53
Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 05/06/20 à 10:55:04
  1. Et ajouter que la 5G est une techno chinoise, où seuls les fabriquants reseaux chinois sont capables de produire toute l'infra réseau.
    1. La 5G demande des besoins énergétique supérieur voir très supérieur à l'équivalent 4G, et que l'on va encore augmenter énormement l'impact sur les ressources naturelles en forçant à changer tout le parc des téléphones mobiles actuelles car pas de compatibilité entre les deux normes au profit des terminaux 4G.
    2. Qu'on arrête de changer les normes defaçon brutale tous les 5 ans. Il n'y a que dans la téléphonie mobile où ça se passe. On pourrait très bien optimiser et évoluer à la marge, compresser les données, changer les algo de manière logicielle et ainsi améliorer les vrais points noirs du service sans changer toute l'infra et les terminaux.
Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 05/06/20 à 11:07:02
  1. On a un engagement juridique dans le cadre de la Cop21 de réduire nos émissions de CO2 pour respecter l'objectif 2°c vis à vis du changement climatique. Des décisions comme la création et le développement de la 5G est antinomique avec ces objectifs et materialise ce système : croissance pour les actifs et marchés financiers et hyper consommation.
    Alors que l'on doit faire tout le contraire.
Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 05/06/20 à 14:01:44

Equilibrium a écrit :

  1. La 5G demande des besoins énergétique supérieur voir très supérieur à l'équivalent 4G, et que l'on va encore augmenter énormement l'impact sur les ressources naturelles en forçant à changer tout le parc des téléphones mobiles actuelles car pas de compatibilité entre les deux normes au profit des terminaux 4G.

Ce qui reste à prouver.
Jusqu'à preuve du contraire, la 3G n'a jamais gêné les téléphones 2G (et on n'a pas forcé le changement par des téls 3G), et pareil avec la 4G.

Equilibrium a écrit :

  1. Qu'on arrête de changer les normes defaçon brutale tous les 5 ans. Il n'y a que dans la téléphonie mobile où ça se passe. On pourrait très bien optimiser et évoluer à la marge, compresser les données, changer les algo de manière logicielle et ainsi améliorer les vrais points noirs du service sans changer toute l'infra et les terminaux.

2012-2020 ca fait 5 ans chez toi? Tu as des années étranges...
(Et le coup des normes, je préfère ne pas commenter tellement c'est risible.)

Édité par Patch le 05/06/2020 à 14:02
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4