Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Starlink : encore 60 satellites (un avec une visière) dans l’espace, via une fusée dont c’était le 5e lancement

On en arrive presque à ne plus être surpris, mais le premier étage de cette mission s’était déjà rendu dans l’espace en septembre 2018, janvier 2019, mai 2019 et janvier 2020.

Cette fois encore, il est venu se poser sans encombre sur la barge « Just Read the Instructions ». 45 minutes après le lancement (qui a eu lieu cette nuit), SpaceX devait récupérer les deux moitiés de coiffes sur les bateaux « Ms. Tree » et « Ms. Chief », mais nous n’avons pas de nouvelles pour le moment. Il ne faut pas attendre une réponse d’Elon Musk, il est « off Twitter » depuis le 2 juin et pour un « certain temps ».

La société confirme par contre que les 60 satellites ont été correctement déployés. Ils doivent désormais utiliser leur moteur pour se rendre sur leur orbite de croisière, à 550 km d’altitude.

Cette mission est un peu particulière puisqu’un des satellites dispose d’une « visière déployable afin d’empêcher la lumière du soleil de toucher les points les plus brillants du vaisseau spatial ». Des explications sont disponibles par ici.

12 commentaires
Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 04/06/20 à 09:02:24

[troll]
 RIP ESA

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 04/06/20 à 09:04:49

Depuis le temps qu'ils avaient promis de modifier leurs satellites pour moins polluer le ciel ...

Enfin bon, ça reste un projet totalement inutile, une lubie de société privé qui ne sera jamais rentable ...

Avatar de Zod INpactien
Avatar de ZodZod- 04/06/20 à 09:30:38

Du bon gros foutage de gueule... 60 sources de lumière merdique en plus et 1 qui brille pas... Sans déconner...

Avatar de vodnok INpactien
Avatar de vodnokvodnok- 04/06/20 à 09:39:36

secouss a écrit :

Depuis le temps qu'ils avaient promis de modifier leurs satellites pour moins polluer le ciel ...

Enfin bon, ça reste un projet totalement inutile, une lubie de société privé qui ne sera jamais rentable ...

On en reparle dans 2 ans ? :-)

Lancement extrêmement peu coûteux, performance (vitesse et ping) très bonne (vu l'orbite basse des sat), en sachant que la majorité de la population n'a pas accès à un internet rapide et moderne, sans parler des la censure des pays dictatures sur l'internet qui va juste devenir impossible avec Starlink... je pense que l'avenir sera radieux pour starlink. ;-) 

Avatar de Floflr Abonné
Avatar de FloflrFloflr- 04/06/20 à 09:40:52

Je ne parierai pas sur le fait qu'il ne seront pas rentable, il y a plus de 10 ans tout le monde disait la même pour les Falcon 9 on voit maintenant le résultat.

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 04/06/20 à 09:54:44

Floflr a écrit :

Je ne parierai pas sur le fait qu'il ne seront pas rentable, il y a plus de 10 ans tout le monde disait la même pour les Falcon 9 on voit maintenant le résultat.

vodnok a écrit :

On en reparle dans 2 ans ? :-)

Lancement extrêmement peu coûteux, performance (vitesse et ping) très bonne (vu l'orbite basse des sat), en sachant que la majorité de la population n'a pas accès à un internet rapide et moderne, sans parler des la censure des pays dictatures sur l'internet qui va juste devenir impossible avec Starlink... je pense que l'avenir sera radieux pour starlink. ;-)

Je savais bien que je lèverais du fanboy ^^
Rappelez moi le coût de l'internet par satellite ? les faibles débit, la latence élevée, .... C'est une stratégie à la "Uber" on investit à perte pendant X années pour tuer la concurrence. Le tout financé par la bourse à grand renfort de communiqués incroyables.

Pour le lancement peu coûteux on repassera ^^ tu fibre une grand ville française avec 1 seul lancement de space X hein. Pour la perf comme dit plus haut c'est faux, sans compter la sensibilité aux éléments (en cas d'orage adieu internet par satellite).
Maintenant regardons de plus prés qui n'as pas internet en haut débit ;
Pays occidentaux ? non ils ont la fibre ou le câble on parle donc de moins de 4% de la population = pas rentable
Pays en voie de développement ? Les grandes villes sont équipées mais les ruraux n'auront jamais les moyens de se payer l'antenne et l'abonnement
Le tier monde ? XD à 50$ par mois l'abonnement (minimum) sans compter l'antenne tu va toucher quoi, 10% du tier monde.

Le seul argument que je te retiens c'est le contournement de la censure mais bon, les bandes de fréquences de starlink sont publiques, en moins d'un an la chine brouille cette bande précise et hop problème résolu. De nombreuses société proposent déjà des brouilleurs courte portée ou de zone.

Donc bon le miroir aux alouettes à plein régime !

Avatar de Floflr Abonné
Avatar de FloflrFloflr- 04/06/20 à 10:10:59

Fandoy si tu le dit... personnellement je ne pense pas que c'est chez les particuliers qu'ils vont percer mais plus chez les professionnels internet dans les avions et bateaux mais aussi le secteur de l'énergie rien que sur ce marché il a de quoi rentabiliser la constellation (au moins la version de base). Il y a  En plus l’armée Américaine subventionne le projet donc autant dire qu'il vont pas manquer de financement !!

Là ou je suis d'accord avec toi c'est que le premier qui va arriver à mettre en place la constellation prendra tout le marché et le coup pour les suivants sera trop important pour être rentable.

Avatar de klubad INpactien
Avatar de klubadklubad- 04/06/20 à 10:39:10

On est quand même dans une situation ou les progrès de SpaceX sont si rapides que le legislatif n'a pas le temps de s'adapter. On va passer de 2000 à largement plus de 10000 satellites en quelques années, avec tous les risques que ça comporte:

  • pollution de la voute celeste
  • embouteillage des orbites
  • risque d'accident

Et ça, sans aucune loi contraignante. Starlink pourraît vouloir envoyer 100000 satellites, tant qu'il a le feu vert de l'administration US, c'est OK. L'orbite terrestre basse devient donc largement une propriété américaine.

La seule contrainte, c'est que c'est le pays dont a décollé la fusée  qui est responsable des satellites qu'elle envoit, si Starlink fait faillite par exemple.

Bref, comme dit secouss, la balance "internet haut débit pour tous" (qui sent largement la supercherie) vs les risques est bien faible.

Le seul truc cool, c'est que c'est quand même vachement beau les trains de satellites pendant les 48h qui suivent le lancement. Enfin c'est beau une fois, pas toutes les semaines :)

Avatar de sytoka Abonné
Avatar de sytokasytoka- 04/06/20 à 10:53:47

Durée de vie ? Au pif, je dirais qu'avec une orbite à 500 km, ils retombent tous dans les 20 ans. La pollution orbitale est donc provisoire. Par contre, à force de redescendre, on en met dans les hautes couches atmosphériques. Mais je pense que cela reste assez faible.

La pollution visuelle est claire (et pénible). Je ne sais pas vous mais quel bonheur depuis le 16 mars de ne plus avoir de trace d'avion dans le ciel.

Concernant les coûts, on n'en sais toujours rien et dès qu'il y a l'armée américaine derrière, on en sais encore moins ! Il est clair que les USA veulent nous refaire le coup de la chute de l'URSS pour le spatial. Ils ont encore en travers de la gorge l'erreur de conception de la navette.

Avatar de herisson26 INpactien
Avatar de herisson26herisson26- 04/06/20 à 11:02:53

secouss a écrit :

Rappelez moi le coût de l'internet par satellite ? les faibles débit, la latence élevée, ....

C'est précisément le but de Starlink que de corriger ces problèmes. L'internet par satellite classique utilise des satellites géostationnaires, à quelque 36 000 km d'altitude. Le signal parcourt donc 72 000 km pour un utilisateur situé à la verticale du satellite : ça fait 240 ms de latence incompressible.
Starlink utilise une orbite environ 70 fois plus basse (500 km), ce qui ramène cette latence à moins de 4 ms.

Le calcul est moins évident pour les débits, mais ils sont nettement liés au rapport signal/bruit, qui est lui aussi très dégradé par la distance. Starlink devrait donc obtenir de bien meilleurs débits à puissance égale. Par ailleurs, avec une "galaxie" de satellites, les possibilités de multiplexer ou de passer d'un relai à un autre selon les conditions de propagation devraient rendre le système plus robuste face aux perturbations atmosphériques.

Je pense que la pollution de Starlink (environnementale aux lancements et visuelle dans le ciel nocturne) est un vrai problème et qu'on n'aurait jamais dû permettre le déploiement de ce machin sans véritable concertation mondiale, prenant notamment en compte les possibilités de déploiement d'internet terrestre pour évaluer l'intérêt de l'opération. Mais lui attribuer a priori les défauts de l'internet par satellite existant est une erreur de raisonnement majeure.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2