Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Jour J pour l’application StopCovidCrédits : nito100/iStock

C’est aujourd’hui, 2 juin à midi, que l’application de suivi de contacts sera disponible sur Android et iOS. Le principe ? « Prévenir les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent être prises en charge le plus tôt possible », explique le secrétariat d’État au Numérique.

Dans un arrêté publié au Journal officiel, Bercy et le ministère de la Santé ont quantifié les critères de distance et de durée du contact : ce sont ceux permettant de considérer que « deux téléphones mobiles se trouvent, au regard du risque de contamination par le virus du covid-19, à une proximité suffisante l'un de l'autre ». 

À savoir, un « contact à moins d'un mètre pendant au moins 15 minutes entre les utilisateurs de l'application ». Cela supposera donc que l’un et l’autre disposent d’une application installée et active, la solution (gratuite et reposant sur le Bluetooth) étant tributaire du consentement.

Dans un décret publié le 30 mai, les mêmes services ont encadré le traitement de données derrière l’app. On retrouve les quatre finalités précédemment auscultées par la CNIL :

  • Informer les personnes utilisatrices de l'application qu'il existe un risque qu'elles aient été contaminées par le virus du covid-19
  • Sensibiliser les personnes utilisatrices de l'application sur les symptômes de ce virus, les gestes barrières et la conduite à adopter pour lutter contre sa propagation 
  • Recommander aux contacts à risque de contamination de s'orienter vers les acteurs de santé 
  • Adapter, le cas échéant, la définition des paramètres de l'application permettant d'identifier les contacts à risque de contamination grâce à l'utilisation de données statistiques anonymes au niveau national

Dans ce texte, le gouvernement s’est par ailleurs engagé à rendre public le code source mis en œuvre.  Les périodes d'exposition des utilisateurs à des personnes diagnostiquées ou dépistées positives au virus du covid-19 sont stockées sur un serveur central. 

« Ces données sont collectées et enregistrées par l'application sur le téléphone mobile de l'utilisateur et stockées sur le serveur central en cas de partage par l'utilisateur de l'historique de proximité des contacts à risque de contamination par le virus du Covid-19 » 

Le traitement est mis en œuvre pour une durée maximale de six mois après la cessation de l'état d'urgence sanitaire. Un rapport public sur le fonctionnement de StopCovid sera ensuite publié, dans les trente jours suivant ce terme et au plus tard le 30 janvier 2021.

Mise à jour 14h12 : l'application a un peu de retard. Des utilisateurs un peu déboussolés ont téléchargé en masse sur iOS une application au nom proche, Stop Covid19 Cat, qui n'a rien à voir avec StopCovid. Résultat : elle a été hissée à la deuxième place des apps les plus téléchargées sur le Store d'Apple. Selon nos informations, l'application portée par le gouvernement français sera disponible entre 14 et 15 heures. Sauf nouveau retard.

86 commentaires
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 02/06/20 à 08:42:04

Je sors le popcorn et j'attend les commentaires sur les app store ^^

Avatar de ndjpoye Abonné
Avatar de ndjpoyendjpoye- 02/06/20 à 08:43:56

secouss a écrit :

Je sors le popcorn et j'attend les commentaires sur les app store ^^

Kamoulox!

Avatar de anonyme_f3cfc6423586ba6bed42154d795b2b3f INpactien

"à moins d'1 mètre pendant au moins 15 minutes"

Donc c'est bon, quand on marche on a pas besoin d'être à 1 mètre des gens puisqu'on ne les frôlent que quelques secondes !
Le gouvernement nous a donc menti sur les "gestes barrières".

Avatar de PredOM Abonné
Avatar de PredOMPredOM- 02/06/20 à 09:13:26

App morte-née...
Elle connaitra le même destin que l'application SAIP alerte attentat (l'oubli).

Avatar de dimounet Abonné
Avatar de dimounetdimounet- 02/06/20 à 09:16:19

La fonction bluetooth de mon téléphone n'est jamais activée, question de sécurité.

Avatar de empty INpactien
Avatar de emptyempty- 02/06/20 à 09:17:05

Elle nous a couté combien de € en dev cette appli ?
Pourquoi le code n'est pas public ?

Avatar de N.AS INpactien
Avatar de N.ASN.AS- 02/06/20 à 09:20:18

Bonne initiative du Monde je trouve, qui reprend tous les arguments et contre-arguments concernant l'utilisation de l'app et fournit une vue d'ensemble : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/06/01/faut-il-ou-non-installer-stopcovid-le-debat-resume-en-discussion-sms_6041417_4355770.html

Avatar de Horrigan INpactien
Avatar de HorriganHorrigan- 02/06/20 à 09:24:52

On risque quoi a se déclarer malade sans l'être ?
Si c'est vraiment anonyme, rien non ?

Elle sera disponible sous forme d'apk ? Quelle version minimum ?

Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 02/06/20 à 09:26:24

tu dois avoir un code d'un médecin pour te déclarer malade

 

Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 02/06/20 à 09:29:09

A moins d'un mètre plus ou moins combien de mètres ? Je croyais qu'estimer une distance en bluetooth n'était pas hyper précis ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9