Contenus d’exploitation et d’abus sexuels sur mineurs : la France, 2e pays hébergeur au plan européen selon Point de Contact

L’association professionnelle de signalement, auprès de la plateforme Pharos, publie son bilan 2019. Ce tiers de confiance a ainsi traité « 30 394 URL dont 15 064, ont été qualifiées comme manifestement illicites ». 7 206 ont été notifiées aux hébergeurs français concernés, 11 516 transmises aux autorités. 

S’agissant des contenus d’exploitation et d’abus sexuels sur mineurs, la France est le deuxième pays hébergeur au plan européen, au troisième rang mondial derrière les États-Unis. Ce sont les Pays-Bas qui sont en tête sur les deux classements.

« En 2019, 11 268 URL, soit 75% des contenus illégaux qualifiés par Point de Contact, revêtaient un caractère pédopornographique, une URL pouvant contenir d’une à plusieurs centaines d’images et/ou de vidéos. Quatre victimes sur cinq étaient des enfants de moins de 13 ans ». En 2019, 649 adresses (contre 1 777 en 2018) ont revêtu un caractère terroriste. 

« Même si les adeptes sont toujours présents en ligne, cette baisse de diffusion de contenus de propagande terroriste est une tendance qui semble se confirmer, en lien avec la baisse de production constatée par les autorités compétentes suite à des opérations coordonnées de démantèlement d’organes de propagande ». 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !