Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Échec de LauncherOne : Virgin Orbit ne voit (presque) que du positif

La société a publié un nouveau billet de blog pour revenir sur le premier test grandeur nature de sa fusée, avec un dispositif de lancement particulier : elle est emmenée jusqu’à 36 000 pieds (environ 10 km d’altitude) sous l’aile d’un 747 modifié. Larguée, elle allume ensuite son moteur pour aller dans l’espace.

Comme c’est la mode dans la conquête spatiale (entre autres) ces derniers temps, cet échec est transformé en…  succès : « Sur certaines des parties les plus difficiles de notre vol – libération, chute contrôlée, séquence d'allumage de la fusée et partie initiale du vol guidé et propulsé – notre système a fait exactement ce que nous avions prévu ».

Neuf secondes après le largage, « quelque chose a mal fonctionné, provoquant l'extinction du moteur » de la fusée. Virgin Orbit reconnaît ne pas pouvoir encore « dire avec certitude quel était le dysfonctionnement ou ce qui l’a causé », mais reste convaincu d’avoir assez de données pour déterminer la cause. 

Après l’extinction inattendue du moteur, la société précise que sa fusée « n’a pas explosée », là encore ce serait matière à se réjouir… ce qui ne l’a évidemment pas empêché de tomber comme un gros pavé dans l’océan. Encore un autre motif de satisfaction : l’équipement nécessaire au lancement (fusée LauncherOne, carburant, etc.) peut être apporté sur n’importe quel aéroport disposant d’une piste.

Une posture « positive » déjà adoptée par Boeing avec Starliner. Dans tous les cas, « il est trop tôt pour dire quand exactement notre prochaine démo de lancement aura lieu », indique l’entreprise. Car il lui faut encore trouver l’origine de la panne et la corriger. 

6 commentaires
Avatar de Bill2 INpactien
Avatar de Bill2Bill2- 28/05/20 à 08:57:54

Voir du positif dans les échecs, c'est bien.

Mais de là à se réjouir que "la fusée n'ait pas explosé" ...
Comment dire, ce point là devrait être le point principale de sécurité quand on veut emporter des gens des l'espace !
Je dirais "encore heureux qu'elle n'ait pas explosé" ! C'est sa fonction la plus primordiale !

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 28/05/20 à 09:27:20

Pas forcément, la fusée est retombée, en cas de perte de contrôle les procédures sont claire "destruction commandée" donc soit ils ont pris le risque de voir une fusée rempli de carburant tomber sur un navire ou autre (quid de la pollution au kérosène d'ailleurs ?) soit ils n'ont pas pu détruire leur fusée...

Je trouve ça inquiétant pour ma part ... Ce n'est pas une réussite que de perdre le contrôle d'un lanceur encore moins de perdre les moyens de l'inerter !!

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 28/05/20 à 10:13:48

C'est un microlanceur qui n'aura jamais vocation à faire des vols habités.
 

Avatar de Plastivore Abonné
Avatar de PlastivorePlastivore- 28/05/20 à 10:50:48

Je pense surtout qu'ils se réjouissent du fait que tous les éléments les plus complexes à mettre en place pour ce type de lancements se sont bien déroulés. Il-y-a eu un problème quelques secondes plus tard, mais ils ont réussi à tester le gros de ce qu'ils voulaient, d'où le résultat globalement positif de l'expérience.

Après, c'est clair qu'ils en rajoutent une petite couche pour les investisseurs, mais c'est quand même prometteur.

Avatar de Notice me Sempai Abonné
Avatar de Notice me SempaiNotice me Sempai- 29/05/20 à 13:53:32

on dirait un sketch de Perusse

Avatar de Mihashi Abonné
Avatar de MihashiMihashi- 03/06/20 à 08:01:48

Je pense que c'est surtout à cause des scripts automatiques de traders qui détectent les actualités positives/négatives à propos d'une boite pour vendre/acheter et qui peuvent influencer énormément le cours d'une action.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.