Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Donald Trump veut défendre sa liberté d'expression… en fermant les réseaux sociaux

Suite à l'ajout par Twitter d'une mention de fact-checking sous certains de ses tweets, le président américain a vu rouge, multipliant tweets et partages de vidéo de Fox News, allant jusqu'à parler de censure.

Hier, il avait déjà indiqué qu'il y voyait une atteinte à la liberté d'expression, une mise de côté des « voix conservatrices » par les réseaux sociaux, ce qui est pour le moins étonnant au regard de leur rôle dans le scandale Cambridge Analytica.

Il a ainsi indiqué qu'il pourrait aller jusqu'à réguler… ou fermer ces plateformes, la signature d'un décret ce jeudi ayant été évoquée (mais pas son contenu).

Twitter a de son côté rappelé ses règles en la matière, et qu'il ne s'agissait là que d'une procédure de fact-checking face à des propos de nature à tromper ses utilisateurs.

51 commentaires
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 28/05/20 à 09:13:06

En même temps il est pas réputé pour son intelligence ^^

Il est juste tout pas content et tout vexé de se faire taper sur les doigts par Twitter qui au demeurant s'en fout, Twitter n'est pas un service publique il a le droit de modérer voir censurer comme bon lui semble.

Avatar de utr_dragon Abonné
Avatar de utr_dragonutr_dragon- 28/05/20 à 09:27:27

C'est quand même couillu de la part de Twitter de s'attaquer à Trump, quand on sait le côté imprévisible du bonhomme.

Avatar de Buffort Abonné
Avatar de BuffortBuffort- 28/05/20 à 09:36:13

Bouh ! Il est vexé ! C'est-y pas mignon ça :smack: !
Ah merde, ce type est le grand patron de la première puissance nucléaire de notre planète ....

Avatar de brice.wernet Abonné
Avatar de brice.wernetbrice.wernet- 28/05/20 à 09:44:46

secouss a écrit :

Il est juste tout pas content et tout vexé de se faire taper sur les doigts par Twitter qui au demeurant s'en fout, 

Je ne pense pas qu'ils soient bien dans leurs souliers quand même. Trump a un certain pouvoir et une certaine méthode pour détruire ce qui lui nuit. 
Et twitter est quand même l'outil majeur de Trump pour orienter l'opinion/désarçonner ses opposants en mettant en évidence ce qui le fait briller (le compte twitter de trump est rempli en permanence de messages positifs (à comparer avec le compte twitter de notre président, purement dénigré à chaque twitt).
Mais disons que dans quelques jours, Trump va twitter un gros truc qui ne déclenchera pas de fact check ou autre et cela appuiera d'autant plus ce twitt. Ou alors il va demander un fact checking sur des twitts de Obama, Biden ou un autre opposant en soulignant qu'on le dénigre. Bref, il tournera cela à son avantage de toutes façon tout en écrasant twitter qui doit maintenant être "a bad social network", tout comme les journalistes qui lui posent des questions peuvent devenir de "bad journalists". 

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 28/05/20 à 09:55:35

brice.wernet a écrit :

...

Raison de plus, jamais Trump ne quittera Trump, il va chouiner 2 jours puis une de ses crises chassera l'autre et il ira chouiner ailleurs.

C'est ce qui s'est passé avec le F35 par exemple ou Boeing avec son Max ... bizarrement il ne commente plus le sujet....

Tu lui porte beaucoup trop de stratégie, il se fiche totalement que les autres soient pas fact checké et il ne demandera pas à le faire c'est inutile. L'obamagate c'est la preuve absolu qu'il est hors de toute forme de logique, il se fout des preuves, il se fout des arguments ou même simplement de préciser sa pensée il balance des trucs sans queue ni tête et sa base complotiste y croit. Même si Fox News prouvait qu'il a tort (c'est arrivé quelques fois) il s'en tamponne totalement....
Regarde le Covfefe, sur le net tu as un florilège de compte protrump qui ont trouvé des sens cachés ! Le gars peut poster une photo de chat ses partisans y verrons un message anti système et contre les démocrates (et les démocrates se débrouillerons pour y voir un signe aussi...)

Arrêtons de chercher des raisonnements logiques, il n'y en as pas, c'est un enfant avec une puissance nucléaire.

Édité par secouss le 28/05/2020 à 09:58
Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Je ne sais pas qui instrumentalise qui. En tout cas, Trump n'est pas si différent de Reagan ou des 2 Bush (père et fils) : l'acteur de cinéma devenu président... le fils à papa alcoolique... Bref, chaque fois qu'un président US plaît à la plèbe, c'est un écervelé, c'est une loque humaine, c'est un débile profond.

Un jour, il faudra qu'en France (et ailleurs), on pense à prendre un peu de hauteur, de distanciation, par rapport à la société US et au rôle exact du PotUS face au Sénat US. Tiens... en France actuellement, on a un PR-poète qui écrit lui-même ses discours... Est-ce que ça fait de lui le plus légitime et le plus crédible face à la crise sanitaire et sociale actuelle ? (vous avez 2 heures et 50 000 caractères)

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 28/05/20 à 10:02:57

Twitter a de son côté rappelé ses règles en la matière

... et Trump va rappeler les siennes.

#popcorn

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

D.Trump est un animateur TV et un "fils à papa" avant tout. Et c'est un peu ce qu'on demande à un président aux USA (un homme, ou peut-être un jour une femme, qui représente la Nation américaine et qui impulse un cap à suivre). AMHA la logique n'a rien à voir là-dedans (sauf si en matière diplomatique et institutionnelle, on considère que les procédures sont des logiques).

Édité par joma74fr le 28/05/2020 à 10:04
Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 28/05/20 à 10:11:11

Faire du fact checking, quelle audace !
La liberté d'expression, selon le premier amendement, c'est quand même bien de donner la même importance à la vérité et aux mensonges. Et Trump a raison : si on commence à interdire les mensonges, il est clair que ça va le défavoriser.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6