Twitter mentionne des tweets politiques comme mensonger, et commençant par Donald Trump… qui s'en indigne

Le POTUS a ainsi déclaré pendant la nuit que le service de micro-blogging « interfère désormais avec les élections présidentielles de 2020 », avant de se réjouir du licenciement de 20 % de la masse salariale du magazine The Atlantic.

En cause, une mention sous deux de ses tweets, invitant les utilisateurs à se renseigner au sujet des votes par voie postale, source de fraude massive à venir pour Trump. Ce que conteste plusieurs médias américains s'étant penchés sur le sujet.

Et c'est là que le bât blesse pour le locataire de la Maison blanche : les sources évoquées sont « Fake News CNN et le Amazon Washington Post ». Ainsi, Twitter « étouffe » la liberté d'expression et « en tant que président, je ne laisserai pas ça se produire », ambiance !

Si cette initiative de Twitter se répand, elle impactera sans doute la classe politique de manière importante, même en France. Car Donald Trump n'est pas le seul à multiplier les affirmations à l'emporte-pièces en ligne, sans fondement. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !