Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Altice France multiplie les redressement fiscaux, notamment pour sa remise de couplage via SFR PresseCrédits : simpson33/iStock

En avril 2016, nous révélions que derrière l'annonce du service SFR Presse se cachait un calcul de la TVA au profit de l'opérateur, avec un gain pouvant aller jusqu'à près de 3 euros par client et par mois. Il menait même parfois à des taux… négatifs.

Pour rappel, et contrairement à ce qui a beaucoup été affirmé, la TVA réduite (2,1 %) sur la presse n'était pas en cause. Mais bien le fait que SFR rendait son service « gratuit » à travers une « remise de couplage » qui se voyait en bonne partie appliquer un taux de 20 %, l'entreprise considérant qu'il s'agissait d'une réduction d'abord sur l'abonnement.

De quoi garder le même prix TTC en réduisant la TVA de manière importante, SFR Presse ayant été activé de force pour la grande majorité des abonnés. Lors d'une analyse complète de la grille tarifaire de l'opérateur, nous avions relevé un taux de TVA moyen de 14 %.

Courant 2018, Bercy sonnait la fin de la partie à travers le projet de loi de finances (PLF) qui changeait les règles en la matière. SFR avait alors dû s'adapter, comme tous ceux qui lui avait emboîté le pas d'une manière ou d'une autre.

C'est sans doute ce qui mène au désengagement actuel d'Altice dans la presse écrite, ne pouvant plus l'utiliser pour de telles mécaniques. Ainsi, L'Express et Libération ont quitté le groupe, SFR Presse suit le mouvement.

Dans Capital, notre confrère Jamal Henni nous apprend que les redressements fiscaux initiés à l'époque portent désormais leurs fruits. Ils ne concernent d'ailleurs pas que la remise de couplage, mais aussi de nombreuses autres taxes, pour un total de 451 millions d'euros. 

Si le détail n'est pas connu, Altice France s'est ainsi « vu notifier l’an dernier un total de 245 millions d’euros de nouveaux redressements fiscaux ». Et ce n'est pas fini ?

11 commentaires
Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 27/05/20 à 08:38:52

Drahi est un tricheur doublé d'un voleur (eh oui c'est ça la fraude fiscale)... et voilà le résultat. Pour le coup c'est largement mérité.

Le gars a si peu de scrupules que même quand il fait des bénéfices record il se sert des dispositifs de l'État pour aider les entreprises en galère.

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 27/05/20 à 09:28:49

Oh bah ça alors ...
Altice "vend" libé, et lance un plan d'économie dans sa partie "médias" et le lendemain on apprend un redressement ... C'est marrant comme les salariés payent toujours les malversations financières de Drahi ... Quelle raclure...

Avatar de bilbonsacquet Abonné
Avatar de bilbonsacquetbilbonsacquet- 27/05/20 à 09:37:36

tiret a écrit :

Drahi est un tricheur doublé d'un voleur (eh oui c'est ça la fraude fiscale)... et voilà le résultat. Pour le coup c'est largement mérité.

Le problème est que c'est Altice qui se prend un redressement fiscal, pas Drahi… Enfin, les manipulations douteuses de SFR ne datent pas de son arrivée…

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 27/05/20 à 09:47:49

Quand on a une dette de plus de 30 milliards, 250 millions de redressements fiscaux, ce n'est pas grand chose :transpi:

Je me demande comment les banques peuvent continuer à leur prêter.

Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 27/05/20 à 10:12:41

Depuis son arrivée c'est pire. Après Drahi est le principal actionnaire d'Altice

Avatar de Golffies Abonné
Avatar de GolffiesGolffies- 27/05/20 à 10:40:13

En suivant le lien vers Capital, on trouve un peu plus loin cette nouvelle de mars 2020:

« Quand SFR arrondit les factures de ses clients. [SNIP] Ce sont à chaque fois quelques centimes de plus que le montant de l’abonnement internet qui sont facturés. Un souci connu par SFR, qui évoque "des problèmes d’arrondi" liés au "calcul des montants en base hors taxes" auprès de l’association de défense des consommateurs. [SNIP] Le problème, c’est que l’UFC Que-Choisir avait déjà dénoncé ce "centime mystère" il y a dix ans. »

Evidemment, quelques centimes par mois sur quelques millions d'abonnés, ça vaut le coup. "tricheur", "voleur", "sans scrupules", les qualificatifs que tu utilises conviennent à Patrick Drahi. C'est le dernier surtout que je retiens, ce n'est pas de sa faute, "c'est un problème d'arrondis". Pour peu, Patrick Drahi serait victime de la malveillance du logiciel de compta... "menteur", ça lui va bien aussi.

[Edit: problèmes de retours à la ligne du texte cité]

Édité par Golffies le 27/05/2020 à 10:44
Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 27/05/20 à 10:59:40

Ça va toujours les journalistes dépendants? Vous êtes heureux de servir aux milliardaires à faire de la corruption (démocratie des sondages, fabrique du consentement...) ou de voler votre pays (fraude aux impôts)? C'est ça qu'on vous apprend en école de journalisme? C'est pour ça que vous avez choisi ce métier? :fumer:

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 27/05/20 à 11:05:44

Jarodd a écrit :

Je me demande comment les banques peuvent continuer à leur prêter.

Quant t'as prêté (=imprimé) 30 000 euros à quelqu'un c'est son problème, quant t'as prêté (=imprimé) 30 milliards à quelqu'un c'est TON problème :fumer:

Drahi doit bien se foutre de la gueule des banquiers qui doivent aujourd'hui lui manger dans la main quoi qu'il fasse :mdr:

Avatar de TexMex Abonné
Avatar de TexMexTexMex- 27/05/20 à 12:29:23

Jarodd a écrit :

Quand on a une dette de plus de 30 milliards, 250 millions de redressements fiscaux, ce n'est pas grand chose :transpi:

Je me demande comment les banques peuvent continuer à leur prêter.

On dira ce qu'on voudra un opérateur télécoms, il fait du "cash flow". Les banquiers pardonnent bien mieux à des entreprises qui font tourner l'argent plutôt qu'à celles qui n'y arrivent pas.

 

 

Avatar de alain_p Abonné
Avatar de alain_palain_p- 27/05/20 à 19:17:05

Certains à l'époque trouvait la pratique légale. On voit bien que ce n’est pas le cas, c'est de la fraude à la TVA, et c'est donc sanctionné, normal.
Maintenant, Altice a déposé des recours, et on peut faire confiance à Patrick Drahi pour faire jouer ses armées d'avocats, et jouer de tous les recours pour retarder le paiement de l'amende.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2