Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
La Spedidam anticipe une chute de 31,44 % de la redevance copie privée perçueCrédits : Mehmet Cay/iStock/Thinkstock

La Spedidam, société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle des artistes-interprètes, s’attend à une chute importante de ses perceptions. 

Pour l’exercice 2020, la baisse serait de 31,44 % des sommes prélevées au titre de la copie privée. De 24,7 millions d’euros, la RCP encaissée par la société civile s’élèverait finalement à 16,9 millions d’euros cette année. 

En comparaison, elle avait perçu 27,5 millions d’euros en 2018 (rapport de transparence), une année déjà en baisse de 10 % par rapport à 2017.

Chute similaire pour la rémunération équitable, cette redevance prélevée sur diffusion de musique au public (discothèques, lieux sonorisés, télévisions, radios). Au lieu des 30,8 millions d’euros espérés, la Spedidam table sur 23,4 millions d’euros, soit - 23,95 %. 

Enfin les droits exclusifs enregistreraient - 71,79 % (de 886 182 à 250 000 euros).

La société de perception et de répartition a mis en œuvre plusieurs mesures, comme la création de l’« aide à la rémunération d’artistes dans le cadre d’annulation de manifestations », afin de « soutenir les structures ayant engagé des dépenses pour rémunérer les artistes-interprètes ».

Dans cet autre communiqué, elle rappelle que sur Internet, « l’immense majorité des artistes-interprètes ne perçoit aucune rémunération, même lorsque ces enregistrements font l’objet de millions de diffusions, d’écoutes et de téléchargements ». Elle réclame une rémunération proportionnelle au titre de la diffusion en flux, à l’occasion de la prochaine transposition de la directive Droit d’auteur attendue d’ici la fin de l’année. 

10 commentaires
Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 22/05/20 à 09:28:47

Du coup ils vont devoir attendre un an de plus pour leur aquarium à requins en or massif, et revendre leur jet privé pour un qui n'a même pas de télécommande pour la TV... Ca c'est un vrai coup dur :/

Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 22/05/20 à 09:30:16

En même temps vu comment ils abusent contrairement à ce qui se fait dans d'autres pays... ils sont la raison pour laquelle je continue à commander mes CD/DVD vierges sur Amazon.

Avatar de wackyseb Abonné
Avatar de wackysebwackyseb- 22/05/20 à 09:40:40

Très bonne nouvelle, si je peux aider à ce que la copie privée ne ponctionne plus rien je ne vais pas me gener.
Aller je commande là où on ne ponctionne pas.

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 22/05/20 à 10:59:40

Ça tombe très bien, vu qu'ils se servent de ce racket pour financer leurs festivals culturels du divertissement, qui sont tous annulés cette année, donc ils n'ont plus besoin de cet argent :windu:

Édité par ProFesseur Onizuka le 22/05/2020 à 10:59
Avatar de Tandhruil Abonné
Avatar de TandhruilTandhruil- 22/05/20 à 11:01:18

Mouais, des commentaires enthousiastes sur la perte d'argent d'une société qui souhaitent que la redevance copie privée profite plus aux artistes qu'aux majors...

Chacun son combat

Avatar de Winderly Abonné
Avatar de WinderlyWinderly- 22/05/20 à 14:01:42

Tandhruil a écrit :

Mouais, des commentaires enthousiastes sur la perte d'argent d'une société qui souhaitent que la redevance copie privée profite plus aux artistes qu'aux majors...

Chacun son combat

Tu y crois vraiment ?

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 22/05/20 à 14:42:00

Tandhruil a écrit :

Mouais, des commentaires enthousiastes sur la perte d'argent d'une société qui souhaitent que la redevance copie privée profite plus aux artistes qu'aux majors...

Chacun son combat

Je sais qu'on est vendredi, mais quand même...

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 22/05/20 à 19:02:23

Rien de plus normal que le redevance copie privée diminue fortement. Le streaming légal se développe fortement et supprime la copie en local. Je m'étonne même que ça ne diminue pas plus vite;même si là, ça commence à être significatif.

Rappel : l'illégal est hors du champ de la copie privée.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 22/05/20 à 21:48:27

Bien sûr. La SACEM défend les intérêts des auteurs, compositeurs, et éditeurs de musique (et surtout les éditeurs, dont essentiellement les majors). Là, il est question de la SPEDIDAM, qui défend les intérêts des interprètes, et non des majors.

Avatar de Ailothaen Abonné
Avatar de AilothaenAilothaen- 23/05/20 à 09:38:21

> Dans cet autre communiqué, elle rappelle que sur Internet, « l’immense
majorité des artistes-interprètes ne perçoit aucune rémunération, même
lorsque ces enregistrements font l’objet de millions de diffusions,
d’écoutes et de téléchargements ». Elle réclame une rémunération
proportionnelle au titre de la diffusion en flux, à l’occasion de la
prochaine transposition de la directive Droit d’auteur attendue d’ici la
fin de l’année.

Mais taxons les disques durs internes, parce qu'après tout, il s'en vend toujours beaucoup. :fume:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.