Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
OnePlus, Realme et Black Shark ont rejoint la Peer-to-Peer Transmission Alliance

Lancée en janvier par Oppo, Vivo et Xiaomi, ce système se présente comme une alternative à AirDrop. Trois nouveaux membres sont aujourd’hui présents dans cette alliance, comme le rapporte PocketNow.

OnePlus et Realme tout d’abord, ce qui n’a rien de surprenant puisque les deux appartiennent au même groupe BBK Electronics, comme Oppo et Vivo. Ensuite, Black Shark, une marque de Xiaomi.

Bref, si la Peer-to-Peer Transmission Alliance peut afficher six membres, cela ne concerne pour le moment que deux fabricants chinois.

3 commentaires
Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 22/05/20 à 08:57:23

Certes, «cela ne concerne pour le moment que deux fabricants chinois» mais combien de part de marché ou de millions de téléphone ?

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 24/05/20 à 15:28:58

Vivo, Oppo et Xiaomi étaient en 2018 respectivement les 2e, 3e et 4e en termes de ventes en Chine, derrière Huawei.
S'ils arrivaient à inclure Huawei dans l'alliance, on aurait affaire à quelque chose de très très gros en volume.
Les délires de Trump avec Huawei n'ont au passage pas aidé Apple (5e à l'époque) à remonter.

Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 24/05/20 à 17:37:32

Merci.
Selon le même institut Apple est toujours premier (au détriment de Samsung), Xiaomi et Oppo étant quatre et cinquième sur l'ensemble du monde. Une alliance avec Huawei pèserait plus du tiers du marché mondial des mobiles.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.