Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Epic Games Store : remboursement en libre-service, remise partielle en cas de promotion

L’éditeur vient d’annoncer plusieurs changements sur sa boutique en ligne. Ainsi, pour certains jeux éligibles, « vous pouvez maintenant procéder au remboursement en ligne vous-même. Connectez-vous sur votre compte depuis le site d'Epic Games, cliquez sur « Compte » en haut à droite de la page, puis allez dans l'onglet « Transactions » et cliquez sur le titre du jeu ».

L'entreprise précise que « vous pouvez demander le remboursement d'un jeu acheté dans la boutique, pour quelque raison que ce soit, 14 jours après l'achat et à condition d'y avoir joué moins de 2 heures » et d’avoir respecté les conditions d’utilisation.

Autre nouveauté, un partenariat avec des plateformes tierces de ventes de clés : Fanatical, Green Man Gaming et Genba Digital. « Grâce à ces partenariats, il est plus facile pour les joueurs d'acheter des jeux à partir de sites tiers en leur permettant d'associer leur compte de l'Epic Games Store au revendeur de leur choix ».

Pêle-mêle, signalons aussi la mise en place d’une option de gestion de la bande passante dans le lanceur Epic Games et un marché des mods : « Les joueurs pourront bientôt parcourir un catalogue de mods créés par les joueurs et les développeurs pour leurs jeux. Les joueurs auront la capacité d'installer automatiquement des mods pour les jeux qu'ils possèdent, qui sont gérés par le lanceur Epic Games, ou bien de télécharger les fichiers séparément pour d'autres jeux ».

Enfin, une dernière fonctionnalité semble avoir été mise en place, mais pas (encore ?) officiellement annoncée : un remboursement partiel en cas de promotion suite à votre achat. Joshua Boggs (co-fondateur du Studio Mayday) explique sur Twitter avoir reçu un email d’Epic Games lui expliquant qu’un jeu acheté avait récemment baissé, lui faisant récupérer une partie de la différence. Aucune précision n’est apportée, que ce soit sur le montant, le titre ou le délai entre l’achat et la promotion.

27 commentaires
Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 19/05/20 à 08:36:20

EGS mène une sorte de "blitzkrieg" contre Steam. J'ai bien peur qu'il n'y ait aucun "stratège" chez Steam : ils ne sont qu'un monopole depuis le début et n'ont jamais eu de concurrents. Ils ne réagissent même pas aux attaques.

Je parie 3 cacahuètes que leur stratégie pour achever définitivement Steam sera d'"offir" les jeux déjà possédés sur Steam.

Dommage que ce soit pour imposer le même modèle économique de jeux à DRM.

Avatar de DanLo Abonné
Avatar de DanLoDanLo- 19/05/20 à 08:40:32

Je suis surpris que le système de remboursement sur la quinzaine + moins de 2h jouées n'était pas déjà en place... je pensais (naivement ?) que c'était un peu la base sur la vente de j.v. en ligne... sur Steam en tout cas. :x (et ça colle avec les droits du consommateurs et le délai de 15 jours de rétractation)

S'ils officialisent un système de remboursement partiel sur promos proches par contre, là je dis big up !

Avatar de StackOverflowError INpactien
Avatar de StackOverflowErrorStackOverflowError- 19/05/20 à 09:05:11

Gestion de la bande passante, enfin :yes:

Avatar de Citan666 Abonné
Avatar de Citan666Citan666- 19/05/20 à 09:22:48

Mon pauvre tu rêves (ou cauchemardes) éveillé.

Epic Games, "fonctionnellement", aussi bien pour les joueurs que pour les éditeurs, offre à peu près 10% de ce que propose Steam. Leur seul argument c'est le montant de royalties réduit (et je suppose, j'espère, des licences àpachere de leur moteur). Au rythme où ils vont ça va être un grand soufflé "regardez combien d'utilisateurs on a \o/" "ouais enfin matte combien sont actifs et le montant moyen des dépenses sur le store". Il leur faudra bien 5 ans pour arriver à ébranler Steam. Et Steam poursuit son bonhomme de chemin en attendant (innovation matérielle, améliorations de l'expérience abonné, enrichissement des utilitaires de dev)...

Et encore, si les joueurs sont assez cons en moyenne pour se mettre des oeillères. Parce qu'il suffit de prendre quelques exemples éparts (*cough* Rocket League *cough Borderlands 3 *cough*) pour avoir une bonne idée de leur considération "au fond" pour le jeu.

L'idéal, serait que tout le monde se gave sur les jeux gratuits, et que Epic prenne juste assez de poids pour qu'on puisse le considérer comme un concurrent. Mais pas plus. ^^

Édité par Citan666 le 19/05/2020 à 09:27
Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 19/05/20 à 09:51:33

Citan666 a écrit :

Mon pauvre tu rêves (ou cauchemardes) éveillé.

Epic Games, "fonctionnellement", aussi bien pour les joueurs que pour les éditeurs, offre à peu près 10% de ce que propose Steam. Leur seul argument c'est le montant de royalties réduit (et je suppose, j'espère, des licences àpachere de leur moteur). Au rythme où ils vont ça va être un grand soufflé "regardez combien d'utilisateurs on a \o/" "ouais enfin matte combien sont actifs et le montant moyen des dépenses sur le store". Il leur faudra bien 5 ans pour arriver à ébranler Steam. Et Steam poursuit son bonhomme de chemin en attendant (innovation matérielle, améliorations de l'expérience abonné, enrichissement des utilitaires de dev)...

Et encore, si les joueurs sont assez cons en moyenne pour se mettre des oeillères. Parce qu'il suffit de prendre quelques exemples éparts (*cough* Rocket League *cough Borderlands 3 *cough*) pour avoir une bonne idée de leur considération "au fond" pour le jeu.

L'idéal, serait que tout le monde se gave sur les jeux gratuits, et que Epic prenne juste assez de poids pour qu'on puisse le considérer comme un concurrent. Mais pas plus. ^^

Je ne rêve ni ne cauchemarde. Si j'avais un rêve, ce serait celui de pouvoir jouer tranquillement à mes jeux payés à vil prix sans m'encombrer d'un launcher-centre-commercial à chaque lancement.

Il n'empêche que Steam se comporte totalement comme une entreprise too-big-to-fail en ne rendant aucun coup car elle se croit invincible (et qu'elle n'a jamais eu de coups à donner). Au contraire Epic a un boulevard de croissance devant elle avec un seul concurrent mou du slip.

Quant à la "considération" pour le jeu, je pense que l'immense majorité des gens (c'est à dire pas la "communauté gamer qui a des émotions envers une boutique") s'en balance et ne regarde, peut être malheureusement, que le prix. Surtout que bon, niveau exclus maison, à part un jeu qui a l'air vraiment super mais réservé à l'élite qui a un casque de VR, pour le commun des mortels, on attend toujours.

Et c'est oublier l'Unreal Engine qui est parti pour manger tout le marché. Nul doute qu'Epic trouvera comment profiter de ce succès pour mettre en avant son store (par exemple en réduisant encore les couts de transaction pour les jeux Unreal).

Après, entendons nous bien, je ne suis "fan" ni de l'un ni de l'autre, tous ces Stores (j'inclus les store mobiles) ne sont que des parasites qui servent à créer des monopoles enfermant les gens. J'achèterai toujours mes jeux sans DRM directement à l'éditeur dans les rares cas où c'est possible et même si c'est plus cher, au moins je sais pourquoi je paie.

Avatar de Ailothaen Abonné
Avatar de AilothaenAilothaen- 19/05/20 à 10:28:24

Selon moi, c'est très mal barré pour Epic.

Par exemple, pas plus tard qu'il y a deux jours, je râlais sur le fait que le client ne puisse pas reprendre des téléchargements mis en pause (ce qui est problématique pour un jeu de 100 Go avec une connexion à 10 Mb/s). J'ai compris plus tard que c'était bel et bien le cas, mais que l'information était présentée de manière qui nous faisait douter que les données déjà téléchargées avaient été détectées (paye ton UX design).

Je n'ai pas trop regardé le client Epic Games, mais ce que j'ai pu voir, c'est un client qui propose d'acheter et de gérer une bibliothèque de jeux, rien de plus. À côté de ça, sur Steam, on a en plus :

  • des espaces communautaires pour chaque jeu, avec des forums et des groupes

  • une interface de publication de mods, où l'utilisateur n'a qu'à faire "installer" pour que ça s'installe automatiquement dans le jeu

  • une marketplace avec des ventes entre joueurs d'items obtenus dans les jeux (que ce soit utile comme CS:GO, ou purement cosmétique comme des icônes ou des cartes)

  • une section "avis" pour chaque jeu où tous les utilisateurs peuvent poster des avis (elle contribue d'ailleurs grandement à la réputation d'un jeu, cf. les éditeurs qui se vantent d'avoir des jeux "overwhelmingly positive" sur Steam)

  • des sauvegardes dans le cloud (je ne sais pas si c'est maintenant le cas sur le client Epic)

  • une intégration ingame avec Steamworks qui va taper dans l'API de Steam (et qui permet - malheureusement - d'implémenter des DRMs), l'overlay, la gestion des screenshots...

  • profils utilisateurs

  • un serveur fourni par Valve (steamcmd) qui permet d'héberger des serveurs de jeux sur un linux, ou même télécharger des jeux si on n'a pas envie de laisser son PC allumé toute la nuit
     - etc, etc... (j'arrête ici)

     Après, je ne suis pas un fanboy de Steam non plus, car leur client est vraiment pas terrible techniquement et en terme d'ergonomie (des fois, je dois chercher sur Google une fonctionnalité car j'arrive pas à la trouver dans leurs menus), et je suis aussi contre les DRM, donc si je suis un fanboy de quelque chose, c'est de GOG :D D'ailleurs, en passant, même le client GOG est plus fourni que le client EGS, alors qu'ils tous les deux à peu près le même "âge" et que le client GOG est développé par 4 ou 5 polonais... alors pourquoi une société qui possède sûrement des milliards grâce à Fortnite et détenue par Tencent ne pourrait pas faire mieux ? :francais:

    À mon avis, si Epic Games veut grandir et imposer son client, cela doit se faire par un développement massif sur le client actuel, qui n'a quasiment pas changé depuis son lancement et qui manque énormément de fonctionnalités (et qui en plus repose sur de l'electronjs... :vomi1:). Parce que pour l'instant, la seule chose que les joueurs voient, c'est les jeux gratuits, mais aussi tous les coups bas des développeurs qui rendent leur jeu exclusif sur EGS ainsi que les pratiques douteuses de EG, ce qui est assez pour promouvoir le client mais pas assez pour faire rester les gens dessus. Du coup, les joueurs (dont je fais partie) ne viennent que pour prendre les jeux gratuits, et restent sur Steam. Si le client EG commence à devenir chargé en jeux et fonctionnalités... ça risque de devenir plus intéressant.

    Mais encore une fois, pour ma part, je m'en fous un peu. Je préfère GOG après tout, et pour le coup, je suis un vrai fanboy de GOG :bigssourire:

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 19/05/20 à 11:00:43

Le montant de royalties est plus réduit chez EGS uniquement parce que la plupart des éditeurs ne veulent pas gérer les ventes eux-même.
Si tu gères les ventes toi même, tu peux générer des clefs Steam pour ton jeu et tu récupères 100 % de la vente.

Perso, j'ai un compte jetable juste pour récupérer les jeux gratuits (je dois en avoir plus d'une soixantaine de jeu pour 0 € maintenant).

Concernant Rocket League, je me le suis fait rembourser sur Steam vu qu'ils arrêtent le support Linux :transpi:. Chose marrante avec EGS cependant, Darksiders 2 ne fonctionne pas sous Steam avec ProtonDB (qui est quand même l'outil fait exclusivement pour fait fonctionner des jeux non natif sous Linux), mais avec l'EGS ça fonctionne: juste installation et lancer.

Mais pour une fois l'idée est bonne et j'aimerais la même sur Steam, tu achètes un jeu qui se retrouve en promo le lendemain, ils te re-créditent la différence.

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 19/05/20 à 11:05:42

Le problème avec GoG c'est que la version 2.0 du Launcher supportent mal Linux (la version 1.0 fonctionnait niquel) et ça me cause des fois des problèmes (après tu me diras que j'ai la possibilité de récup les fichiers d'installation, mais tant qu'à faire je voudrais les succès et la sauvegarde dans le cloud).

Bon Lutris arrive à taper directement dans ma bibliothèque GoG (et le client MiniGalaxy aussi), mais ça reste un peu frustrant après la version 1 du launcher.

Édité par Kazer2.0 le 19/05/2020 à 11:05
Avatar de Altair31 Abonné
Avatar de Altair31Altair31- 19/05/20 à 13:29:44

En fait, le droit c'est 14 jours et le jeu n'a pas été installé.
Car une fois l'installation faite, le vendeur peut considérer si c'est marqué dans ses CGV que tu as renoncé au délai de rétractation ou que la commande personnalisée est réalisée.

Avatar de DanLo Abonné
Avatar de DanLoDanLo- 19/05/20 à 13:41:57

Source ? :)

Le Droit et les CGV sont deux choses complètement différentes. Que ce soit répandu dans les CGV est une chose. Que ce soit inscrit dans le droit en est une autre. (d'où ma question pour approfondir : tu peux partager ta source ?)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3