Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le rachat de Fitbit par Google inquièteCrédits : Fitbit

La transaction à 2,1 milliards de dollars a été confirmée par le géant du Net en novembre. Depuis, plusieurs institutions ont fait part de leurs craintes concernant le respect de la vie privée des utilisateurs, malgré la promesse de Google que « les données sur la santé et le bien-être de Fitbit ne seront pas utilisées pour les publicités ».

Aux États-Unis, la FTC avait fait part en décembre de son intention d’enquêter sur ce rachat (sans nouvelles depuis), puis c’était au tour du Comité européen de la protection des données (EDPB) d’exprimer ses réserves en février, comme le rapporte l’AFP.

« Il est à craindre que la poursuite de la combinaison et de l'accumulation de données personnelles sensibles concernant les personnes en Europe par une grande entreprise de technologie puisse entraîner un haut niveau de risque pour les droits fondamentaux au respect de la vie privée et à la protection des données personnelles ».

C’est désormais le Bureau européen des unions de consommateur (BEUC) de monter au créneau. Cette fédération regroupe 45 associations de consommateurs européens (dont l’UFC-Que Choisir en France). Dans ce document de 15 pages, elle détaille les « préoccupations et préjudices liés à la concurrence pour les consommateurs » :

« Si Google acquiert les données des consommateurs générées par l'utilisation des appareils portables Fitbit, y compris maintenant les données liées à Covid-19, elle pourrait les utiliser à son avantage et compromettre la capacité d'autres entreprises à proposer de nouveaux produits.

Cela pourrait nuire à l’innovation et au choix des consommateurs sur plusieurs marchés tels que la publicité en ligne, la recherche, la santé et les objets connectés. Le projet de fusion a donc le potentiel d’impacter non seulement les marchés numériques, mais aussi une partie essentielle de la vie de tous les citoyens européens, de leur santé et de leur bien-être. »

9 commentaires
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 15/05/20 à 09:54:07

Voyons, de quoi avez vous peur ? Google est gentil et respectueux de la vie privée non ? non ? ah ...

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 15/05/20 à 11:14:15

« les données sur la santé et le bien-être de Fitbit ne seront pas utilisées pour les publicités ».

Pas pour la publicité. Mais pour tout le reste, oui. :yes:

Avatar de j34n-r0x0r INpactien
Avatar de j34n-r0x0rj34n-r0x0r- 15/05/20 à 12:32:30

:ouioui:

Vends montre Fitbit avec 5 ans d’historique "sportif", profil encore non associé avec numéro assurance/CPAM.
 
1K€ à débattre.

Avatar de ForceRouge INpactien
Avatar de ForceRougeForceRouge- 15/05/20 à 14:35:25

"les données sur la santé et le bien-être de Fitbit ne seront pas utilisées pour les publicités"

Aucune confiance dans Google, le truc qu'on attend, c'est pas de savoir à quoi ca ne va pas servir, mais plutot à quoi ca va servir.

Le problème avec ce type de phrases, c'est qu'on élimine 1 case parmis des millions, sans parler des indirections qui peuvent au final servir pour les publicités, mais indirectement.

Avatar de ForceRouge INpactien
Avatar de ForceRougeForceRouge- 15/05/20 à 14:41:04

j34n-r0x0r a écrit :

:ouioui:

Vends montre Fitbit avec 5 ans d’historique "sportif", profil encore non associé avec numéro assurance/CPAM.
 
1K€ à débattre.

Malheusement, ca va venir...

Le truc marants, c'est que si on suit ce raisonnement jusqu'au bout coté assurances, bah ces assurances ne servent plus à rien.

Le but d'une assurance, c'est de mutualiser le risque, mais si dans cette mutualisation, on arrive a prédire l'avenir de façon tellement précise qu'elle s'avère juste à tout les coups, bah soit l'assurance ne nous assure par car elle est sure qu'on va avoir un incident, soit on ne prend pas d'assurance car on est sure de ne pas avoir d'incident. Bref, dans les deux cas, il n'y a plus d'assurance...

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 15/05/20 à 17:50:17

ForceRouge a écrit :

Malheusement, ca va venir...

Le truc marants, c'est que si on suit ce raisonnement jusqu'au bout coté assurances, bah ces assurances ne servent plus à rien.

Le but d'une assurance, c'est de mutualiser le risque, mais si dans cette mutualisation, on arrive a prédire l'avenir de façon tellement précise qu'elle s'avère juste à tout les coups, bah soit l'assurance ne nous assure par car elle est sure qu'on va avoir un incident, soit on ne prend pas d'assurance car on est sure de ne pas avoir d'incident. Bref, dans les deux cas, il n'y a plus d'assurance...

Le problème avec les accidents, c'est qu'ils sont impossibles à prédire, justement.

Avatar de ForceRouge INpactien
Avatar de ForceRougeForceRouge- 15/05/20 à 23:01:59

Ricard a écrit :

Le problème avec les accidents, c'est qu'ils sont impossibles à prédire, justement.

Ce que j'explique c'est un scénario de SF si on pousse le curseur au maximum.

Mais la on n'est pas si loin. Quand Google sera capable d'avoir des infos sur ta santé, tes
déplacements, ce que tu dis chez toi, tes séances de sports, tes recherches sur le web, tes fréquentations, la vitesse à laquel tu roule, l'heure à laquel tu te couche, ou tu passes tes vancaces, etc...
Tu file ca a bouffer à un réseau de neurone qui analyse ton comportement par rapport aux comportements passé, et t'en sors un magnifique score de risque plutot bien afiné.

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 16/05/20 à 08:11:46

ForceRouge a écrit :

Ce que j'explique c'est un scénario de SF si on pousse le curseur au maximum.

Mais la on n'est pas si loin. Quand Google sera capable d'avoir des infos sur ta santé, tes
déplacements, ce que tu dis chez toi, tes séances de sports, tes recherches sur le web, tes fréquentations, la vitesse à laquel tu roule, l'heure à laquel tu te couche, ou tu passes tes vancaces, etc...
Tu file ca a bouffer à un réseau de neurone qui analyse ton comportement par rapport aux comportements passé, et t'en sors un magnifique score de risque plutot bien afiné.

Un profil parfait à vendre à une assurance, mutuelle, une banque si tu veux un crédit. :yes:

Avatar de j34n-r0x0r INpactien
Avatar de j34n-r0x0rj34n-r0x0r- 16/05/20 à 10:43:48

ForceRouge a écrit :

...

Ricard a écrit :

... 

Les deux ?

Ne vous fâchez pas, j’ai pas fais exprès, pendant un instant j’ai oublié qu’au-delà du mérite exacerbé d’une chaîne de production il ne s’organise que la prochaine partouze. :D:craint::fumer:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.