Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
La Commission européenne prône une « approche commune » des applications de contact tracing

Elle commence par rappeler qu’une « application d'alerte et de traçage des contacts est volontairement installée et utilisée pour alerter ses utilisateurs au cas où ils se seraient trouvés, pendant un certain temps, à proximité d'une personne ayant signalé avoir été dépistée positive à la Covid-19 ». En France, c’est Stop Covid qui est en train d’être développée.

Dans une série de questions/réponses, la CE rappelle ses lignes directrices sur l’interopérabilité transfrontière : « Il s'agit de principes communs et généraux visant à faire en sorte que les applications de traçage puissent communiquer entre elles si nécessaire, de sorte que les citoyens puissent signaler avoir été dépistés positifs ou recevoir une alerte, quel que soit l'endroit où ils se trouvent dans l'UE et quelle que soit l'application qu'ils utilisent ».

La Commission enfonce le clou : les applications « devraient, en outre, fonctionner partout dans l'UE, par-delà les frontières et entre les différents systèmes d'exploitation. L'interopérabilité est déterminante, de sorte qu'une adoption large et volontaire d'applications nationales de traçage puisse soutenir l'assouplissement des mesures de confinement et la levée des restrictions à la libre circulation dans toute l'UE ».

5 commentaires
Avatar de ecatomb Abonné
Avatar de ecatombecatomb- 14/05/20 à 09:12:17

Pas de soucis, la France va imposer stop-covid aux autres pays... enfin quand il sortira 😁

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 14/05/20 à 09:49:54

Le 2 juin :yes:

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 14/05/20 à 10:22:04

...et la levée des restrictions à la libre circulation dans toute l'UE

Ou quant la religion (capitalisme) passe avant la science :fumer:

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 14/05/20 à 13:51:24

C'est beau d'y croire. A part une monnaie et de la paperasse réglementaire, on a rien de commun en Europe.

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Et encore... la Zone Euro correspond à 19 pays et l'Union européenne à 27 pays.

À part une zone tarifaire (droits de douane, commissions bancaires SEPA, itinérance mobile, etc) et autres simplifications normatives entres États-membres, ce n'est pas l'UE qui va s'occuper d'une quelconque politique de santé publique.

Édité par joma74fr le 14/05/2020 à 15:10
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.