Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Covid-19 : l’OMS va lancer sa propre application, possiblement avec du contact tracing

C’est en tout cas ce qu’affirme Bernardo Mariano, directeur de l’information de l’Organisation mondiale de la Santé, à Reuters

Elle s’adressera principalement aux personnes vivant dans des pays ne disposant pas des ressources suffisantes pour les mettre au point. Elle leur permettra d’avoir un premier diagnostic en précisant leurs symptômes. 

L’OMS publiera sa propre version, mais elle pourra aussi servir de base pour des applications gouvernementales, explique Mariano. L’ajout d’une fonctionnalité de contact tracing par Bluetooth est à l’étude. 

Le code devrait être disponible sur GitHub. 

5 commentaires
Avatar de vizir67 Abonné
Avatar de vizir67vizir67- 11/05/20 à 08:47:07

je suis curieux de 'voir' ce que "l'OMS. pourra, bien, nous sortir ? :fumer:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 11/05/20 à 09:53:51

L’OMS publiera sa propre version, mais elle pourra aussi servir de base pour des applications gouvernementales

 Cédric O va leur imposer de la sortir avant le 2 juin :ouioui:

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Ceci est une infodémie (mot inventé par l'OMS paraît-il... en espérant qu'il ne s'agisse encore d'une fakenews).

Avatar de MisterDams Abonné
Avatar de MisterDamsMisterDams- 11/05/20 à 11:14:54

Ça ressemble plus à un petit portail d'information à décliner pour son pays qu'autre chose.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 11/05/20 à 14:55:36

En lisant l'article de Reuter, en gros, c'est un outil destiné à l'informer des populations et donner des consignes. De plus et contrairement à ce que laisserait supposer le titre de la breve, l'OMS (the WHO en anglais) n'est pour l'instant pas très chaud pour ajouter le contact-tracing, du moins tant que la technologie n'a pas fait ses preuves niveau légal et vie privé :

But Mariano said legal and privacy considerations have prevented the WHO from committing to such a feature yet. [...]

“We want to make sure we ring-fence all the risks around it,” he said.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.