Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Les notions de « liste blanche » et « liste noire » sont racistes, estime le NCSCCrédits : Sneksy/iStock

L'agence de cybersécurité du gouvernement britannique, a décidé de cesser d'utiliser ces notions jugées racistes en raison de la stigmatisation et des stéréotypes qu'elles véhiculent. Elle utilisera désormais les expressions « liste d'autorisation » et « liste de refus », moins péjoratives et discriminantes, tout en étant « plus clair et moins ambigu ».

« Il y a quelques mois, une cliente du NCSC m'a contacté pour me demander si nous envisagerions d'apporter une petite mais importante modification à certains des termes que nous utilisons sur le site Web du NCSC », raconte Emma W., responsable des conseils et de l'orientation au NCSC.

« Quand elle a posé la question, je me suis immédiatement cogné la tête pour ne pas y avoir pensé plus tôt. Et j'étais très contente de dire : oui, nous allons faire ce changement tout de suite, et je suis désolée que vous ayez dû venir nous demander de le faire ».

« Il est assez courant de dire liste blanche et liste noire pour décrire les choses souhaitables et indésirables en matière de cybersécurité », explique-t-elle. « Cependant, il y a un problème avec la terminologie. Cela n'a de sens que si vous assimilez le blanc à "bon, autorisé, sûr" et le noir à "mauvais, dangereux, interdit". Cela pose des problèmes évidents », a-t-elle ajouté.

ZDNet note que le problème était également devenu un sujet de discussion dans Chromium, le moteur de navigateur open source à la base de Chrome, Edge, Vivaldi, Opera, Brave et de nombreux autres navigateurs Web modernes. À la demande d'un ingénieur de Microsoft, ceux de Google avaient accepté l'an passé de cesser d'utiliser les termes de la liste blanche et de la liste noire, mais également substituer les notions de « maître / esclave » par « auteur / lecteur ».

Le billet du NCSC se termine pour sa part par un mot de son directeur technique Ian Levy (soutenu par l'ensemble du conseil d'administration du NCSC) : « Si vous songez à entrer en contact en disant que le politiquement correct est devenu fou, ne vous embêtez pas ».

257 commentaires
Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 05/05/20 à 08:38:20

Hum... Franchement penser à ça lorsqu'on parle de liste blanche ou liste noire, faut vraiment avoir l'esprit mal placé... Idem pour maitre / esclave, bizarre de sortir les termes de leurs contexte...
 
On peut s'attaquer au bruit blanc, au téléphone rose, à la peste noire, etc... :transpi:
 

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 05/05/20 à 08:40:47

+1 j'aurais jamais penser que cela aurait eu des rapport avec le racisme.🤯

Avatar de vbouquet Abonné
Avatar de vbouquetvbouquet- 05/05/20 à 08:41:01

"Elle utilisera désormais les expressions « liste d'autorisation » et «
liste de refus », moins péjoratives et discriminantes, tout en étant « plus clair et moins ambigu »"

Bon courage !

Avatar de TriEdge INpactien
Avatar de TriEdgeTriEdge- 05/05/20 à 08:43:03

Bientôt on va apprendre qu'associer le noir à la nuit, aux pirates et aux corsaires, à la mort, au dueil et à l'enfer c'est raciste. :D

Complètement barjot ces gens, espéront que corona-chan fasse son oeuvre. :fumer:

Avatar de Malkomitch INpactien
Avatar de MalkomitchMalkomitch- 05/05/20 à 08:43:15

Tant qu'on y est on peu aussi rebaptiser:

  • la sauce blanche
  • le poivre noir
  • les zones blanches/noires
  • les drapeaux blanc/noir
  • Laurent Blanc, Michel Noir
  • les balles à blanc
  • les blanc-seings
  • le Pinot noir
  • la carte blanche
  • les nuits blanches
  • les bêtes noires
  • le travail au noir
  • l'humour noir
  • broyer du noir (violent tout de même, hein)
  • les truffes noires, dans le Périgord noir
  • les lieux noirs de monde
  • Les marrons
Avatar de sylvere Abonné
Avatar de sylveresylvere- 05/05/20 à 08:45:31

Les racistes sont ceux qui justement pensent qu'il y a un rapport entre ces termes, une couleur de peau et le racisme.
Les autres n'en ont rien à foutre de la couleur de peau et donc n'y voient aucun rapport

Avatar de cyril8 INpactien
Avatar de cyril8cyril8- 05/05/20 à 08:47:50

Le politiquement correct est devenu fou ! Ah ben non ça on a pas le droit de le dire.

Ne dites surtout pas que vous avez peur dans le noir, cela pourrait être mal interprété :reflechis:

Avatar de white_tentacle Abonné
Avatar de white_tentaclewhite_tentacle- 05/05/20 à 08:52:23

mais également substituer les notions de « maître / esclave » par « auteur / lecteur »

Très curieux comme choix de terminologie. Auteur / lecteur n’a aucun sens dans beaucoup de contextes où sont utilisés maître / esclave (typiquement dans les réseaux industriels, un dispositif esclave n’est pas nécessairement un « lecteur », et le maître certainement pas un « auteur », plutôt un ordonnanceur). Auteur / lecteur fait penser à producteur / consommateur, qui est un patron différent…

Avatar de anonyme_f3cfc6423586ba6bed42154d795b2b3f INpactien

La nuit est raciste !

Avatar de Jonathan Livingston Abonné
Avatar de Jonathan LivingstonJonathan Livingston- 05/05/20 à 08:53:06

Le problème n'est pas l'emploi du terme "noir" mais l'association noir = mal et blanc = bien.
A mon avis il serait plus simple de parler de liste verte et liste rouge.

Édité par Jonathan Livingston le 05/05/2020 à 08:55
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 26