Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Fibre : l’Avicca veut « un nouveau plan pour garantir la résilience numérique de la France »Crédits : Daniel Chetroni/iStock

L’association regroupant des villes et syndicats de communes, explique que « l’effort de ces dernières années en faveur d’un développement accéléré des réseaux de communications électroniques a contribué à atténuer les conséquences de la crise sanitaire qui touche actuellement notre pays ».

Après une année 2019 record sur les déploiements, les retards de ce début d’année liée à la pandémie de Covid-19 « laissent craindre un ralentissement des déploiements qui met en péril les calendriers initialement prévus ».

L’Avicca demande ainsi à l’État « d’accompagner le secteur des télécoms et les Collectivités territoriales dans une accélération inédite des constructions d’infrastructures permettant rapidement une couverture numérique assurant un bon débit pour tous, et préparant le très haut débit pour tous ».

L'association veut ainsi « la réouverture du Plan France THD avec l’intégralité des crédits attendus, soit 680 millions d’euros supplémentaires a minima, doit être engagée sans tarder ».

Elle enchaîne : « une réévaluation de cette enveloppe devra être étudiée au regard de la situation financière des collectivités, du renchérissement des coûts de déploiement lié aux mesures sanitaires et du nombre de prises à déployer plus élevé qu’attendu. Une autre réévaluation concernant les besoins en couverture mobile doit être immédiatement lancée, particulièrement pour les zones ne bénéficiant pas d’un bon accès fixe ».

De l’autre côté de la fibre, il faut « un effort équivalent sur le développement des usages et d’une culture numérique pour le plus grand nombre, avec une aide à l’équipement des familles, la lutte contre l’illectronisme, la simplification des procédures, une dématérialisation rationalisée des actes administratifs… ».

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.