Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
StopCovid : le plaidoyer de Cédric O

Dans un long texte, le secrétaire d’État au numérique prend la défense de son projet de suivi des populations. L'application « demande encore un travail technique important » admet-il, avant d’indiquer qu’elle sera en test dans la semaine du 11 mai. 

« C’est donc dans la foulée que StopCovid devrait pouvoir être présentée au Parlement ». Des débats suivis d’un vote, comme l’a annoncé Édouard Philippe. Sa volonté est de « tout faire pour couper les « départs de feu » le plus rapidement possible (…) dans des conditions très encadrées et proportionnées ».

Il répète que le gouvernement français refuse les solutions proposées par Apple ou Google. Des solutions « décentralisées » rédhibitoires pour deux raisons : la protection de la vie privée et la perte de maîtrise en termes de santé publique.

Et précise que la CNIL sera saisie du projet finalisé afin de glaner son avis. 

44 commentaires
Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 04/05/20 à 09:16:26

Je refuse d'installer cette application de tracking déguisée...

Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 04/05/20 à 09:21:39

Cédric O a écrit :

Des solutions « décentralisées » rédhibitoires

Euh... justement, plus c'est décentralisé, mieux c'est , non ? Le problème ici c'est justement qu'un système central ait accès à l'ensemble des données ! Peu importe que ça soit Apple, Google, ou AMELI...

Ya pas une faute dans le texte ?

Avatar de aureus Abonné
Avatar de aureusaureus- 04/05/20 à 09:50:08

Non, chacune des solutions a ses avantages et ses défauts.

Pour une solution décentralisée, un des inconvénients cités dans le texte est que tout le monde est obligé de connaitre l'intégralité des identifiants (ou au moins de ceux contaminés).

Sans compter qu'on laisse la gestion à google et apple de problématique de santé.  En terme de "jurisprudence" perso ça me fait énormément peur. Sans parler de toutes les problématiques que cela pose derrière, les objectifs d'une société américaines sont différents de celle de l'état français.

Pour les inconvénients de la solution centralisée, le gros problème est que toutes les données sont réunis au même endroit et que cet endroit est géré par l'état. Avec tout ce que ca implique derrière.
 

Édité par aureus le 04/05/2020 à 09:50
Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 04/05/20 à 10:13:59

Ok, alors mettons Appel et Googel de côté, dont je partage la méfiance et le mépris sur la possibilité de leur laisser des données de santé entre les mains. (Enfin, encore plus, car au bout du compte ils en ont déjà tout un paquet avec les diagrammes de géolocalisation, les montres connectées et les applis intégrées de Health Check).

Maintenant, au sujet du problème lié à la décentralisation, qui est que tous les terminaux doivent connaitre les identifiants : il me semble que la solution basée sur un couple de clés asymétrique publique/privée résout de facto ce problème : tout le monde connait la clé publique des autres, et alors ? La clé publique ne porte elle-même aucune information.

Ce que j'aime pas dans sa phrase c'est d'assimiler "décentralisé" avec le terme "rédhibitoire". C'est beaucoup trop partisan à mon goût.

Avatar de jb Abonné
Avatar de jbjb- 04/05/20 à 10:43:27

> Il répète que le gouvernement français refuse les solutions proposées par Apple ou Google. Des solutions « décentralisées » rédhibitoires pour deux raisons : la protection de la vie privée et la perte de maîtrise en termes de santé publique.

Utiliser une solution non-Google/Apple n'empêche pas de faire du décentralisé. C'est un raccourci/ (mensonge?) que Cédric O ramène non-stop. Je ne comprends pas.

Le centralisé a encore plus de gros soucis de vie privée, que le décentralisé; car si ton serveur tombe/se fait hacker, tu as la liste de tout le monde, avec toutes les gens qu'ils ont rencontrés... De plus, la puissance de calcul pour faire le matching peut être délirante.

Qu'ils veulent se passer de Google et d'Apple, je peux comprendre. Le centralisé, non.

Avatar de jb Abonné
Avatar de jbjb- 04/05/20 à 10:45:14

aureus a écrit :

Pour une solution décentralisée, un des inconvénients cités dans le texte est que tout le monde est obligé de connaitre l'intégralité des identifiants (ou au moins de ceux contaminés).

En quoi c'est un souci? C'est des ID éphémères, tu peux pas remonter ni à la root key, ni à l'UDID du phone.

Avatar de fry Abonné
Avatar de fryfry- 04/05/20 à 10:45:19

j'avais évoqué le même genre d'idée dans une news précédente
 cf mes commentaires et réponses de Stéphane Bortzmeyer ici :
https://www.nextinpact.com/news/108943-stopcovid-et-mise-en-quarantaine-deux-bri...

Avatar de aureus Abonné
Avatar de aureusaureus- 04/05/20 à 10:45:56

La clef publique est un identifiant unique, l'un des buts de la cryptographie asymétrique étant justement de garantir l'authenticité de l'expéditeur.

 

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 04/05/20 à 10:46:15

Le véritable problème c'est que les français n'ont plus confiance envers le gouvernement... Quand la vérité est prononcée c'est uniquement parce qu'il y à pas le choix car le nez est mis trop profond dans le caca et c'est exactement ce qu'il c'est passé avec les masques.
 

revker a écrit :

Je refuse d'installer cette application de tracking déguisée...

Je pense pas que t'aura le choix... Une détection sur ton engin peut très bien être faite via google / ton fournisseur d'accès. Il pourra aussi y avoir une obligation d'emporter son téléphone lors d'un déplacement et d'avoir en permanence de la batterie.

Courez acheter des actions sur les powerbanks.

Avatar de refuznik Abonné
Avatar de refuznikrefuznik- 04/05/20 à 11:40:45

Bizarre d'un côté il vante son appli. le 3 mai et le même jour dans un communiqué de presse, il dit qu'elle ne sera pas prête, qu'on va peut-être pas la mettre ne place, etc...

Ces ministres peuvent-ils arrêter de jouer les girouettes et de ce contredire à chaque jour.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5