Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Crew Dragon de SpaceX : le lancement du 27 mai avec deux astronautes sera diffusé par la NASA

En cette période de crise sanitaire mondiale, l’Agence spatiale américaine confirme une nouvelle fois la date de lancement de ce vol « historique ».

Ce sera en effet la première fois depuis l’arrêt du programme de navette spatiale (en 2011) que des Américains s'envoleront à bord d’une fusée américaine depuis le sol des États-Unis.

La NASA et SpaceX visent un lancement à 22h32 le mercredi 27 mai, avec un arrimage à la Station spatiale Internationale le jeudi 28 mai à 17h29.

Du fait de la pandémie, des restrictions d’accès sont en place et il est demandé aux personnes de ne pas se déplacer. La retransmission et diverses émissions seront diffusées sur la chaîne officielle de la NASA.

16 commentaires
Avatar de iksarfighter INpactien
Avatar de iksarfighteriksarfighter- 04/05/20 à 09:09:19

Je leur souhaite que tout se passe bien.
 

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 04/05/20 à 12:07:20

Espérons que les personnes qui font les calculs, la conception et le contrôle qualité de Crew Dragon soient meilleurs (ou mieux encadrés) que ceux qui bossent sur starship...

En tout cas les Russes vont regarder de près cet essai je pense.

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 04/05/20 à 12:51:36

secouss a écrit :

Espérons que les personnes qui font les calculs, la conception et le contrôle qualité de Crew Dragon soient meilleurs (ou mieux encadrés) que ceux qui bossent sur starship...

Tu compares l'évolution d'une capsule qui vole depuis 8 ans et qui a déjà volé en version finale à la construction d'un tout nouveau type de lanceur jamais tenté...

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 04/05/20 à 14:07:20

Faith a écrit :

Tu compares l'évolution d'une capsule qui vole depuis 8 ans et qui a déjà volé en version finale à la construction d'un tout nouveau type de lanceur jamais tenté...

Non il vole depuis 2015 (6 mai pour être précis) le projet existe plus ou moins depuis 8 ans.
Et si on prend le premier vol de certification c'était en 2019 (2 mars) on est assez loin des 8 ans ^^

Avec un incident sérieux sur une vanne titane fin 2019 qui a entrainé l'explosion de la capsule on peut dire que les tests sont utiles et ont mis en évidence des soucis due à des choix pris très tôt dans la création de la capsule (période sous financé suite aux atermoiements du congrés Américain) corrigés depuis.

Quand Starship explose la même année que CrewDragon je pense que c'est comparable :) l'autre raison c'est que c'est la même société donc les même règles et même process. A la différence majeure que sur CrewDragon la NASA check le moindre détail du projet, ce qui entraîne mécaniquement une hausse de la qualité du produit. Mais qui n'est pas liée aux équipes et process SpaceX, uniquement à l'experience de la NASA sur le sujet.

Donc oui c'est tout à fait comparable ^^

Et puis bon "nouveau type de lanceur jamais tenté" on se détend sur les superlatifs c'est rien de plus qu'une très grosse fusée (choix que n'ont pas fait les autres pays non pas par peur mais pour des questions economiques, il n'existe aucun marché à ce jour pour ce gabarit)
Le défi de Starship c'est de tenter de tout faire en acier Inox, là ou toute la concurrence conçois des réservoirs en Fibres de carbone + aluminium. C'est un choix ambitieux qui se justifie sur le prix parait-il mais en aucun cas un truc incroyable jamais tenté ^^ simplement un produit encore plus imposant que les produits existants.

Les raisons sont nombreuses on connait très bien le soucis des soudures, c'est très très difficilement contrôlable et répétable. Ce qui entraîne des amorces de ruptures qui sont décuplées par le choc thermique des ergols sur le choix métallique. Il suffit de voir les soudures de l'EPR pour comprendre que même dans des conditions moins violentes que StarShip c'est un véritable défi ! Les producteurs de l'EPC d'Ariane 5 le connaissent bien eux aussi. Pour le choix du matériaux j'en sais rien je te laisse demander aux fabricants pourquoi ils préfèrent l'Alu 2216 à l'Inox (au delà du fait que l'alu est beaucoup moins cher que l'inox)
http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_europeen/ariane/ariane5/production_a...

Ainsi aucune société autre que SpaceX n'a tenté le coup car cela nécessite un investissement qui ferait couler Arianespace ou n'importe quel fabricant de fusée ailleurs dans le monde. SpaceX peut car il est lourdement financé par l'état américains et qu'Elon Musk est très fort pour lever des fonds.
Si ça aboutit le monde entier aura fait un bond dans la maîtrise des procédés de soudures et dans la réaction des dites soudures face à la dilatation thermique c'est certains sur de très gros ensembles. De là a dire que ce sera un game changer, c'est un peu précoce puisqu'ils proposent uniquement d'améliorer une technologie existante.

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 04/05/20 à 15:07:45

secouss a écrit :

Et puis bon "nouveau type de lanceur jamais tenté" on se détend sur les superlatifs c'est rien de plus qu'une très grosse fusée

Ce sont surtout un énorme premier étage réutilisable + une navette à atterrissage vertical.
Le tout plus puissant que tout ce qui existe.
 

Ainsi aucune société autre que SpaceX n'a tenté le coup car cela
nécessite un investissement qui ferait couler Arianespace ou n'importe
quel fabricant de fusée ailleurs dans le monde. SpaceX peut car il est
lourdement financé par l'état américains

 Marrant l'excuse de "c'est les US qui payent".
Déjà, les Etats-Unis payent moins cher les lancements SpaceX qu'avant. Subventionner, ça veut normalement dire payer plus cher, pas moins cher.

Ensuite, à vous écouter, les subventions permettent de:

  • rentabiliser la réutilisation qui ne serait pas rentable
  • faire payer moins cher les acteurs privés qui envoient des satellites (du coup, c'est une subvention aux fabricants/exploitants de satellites, pas à SpaceX...)
  • développer Crew Dragon
  • développer Starship
  • envoyer la constellation Starlink dans l'espace

J'aimerais bien que tu nous cites combien de "subventions" SpaceX reçoit selon toi pour financer tout ça...
 

Avatar de Reghr Abonné
Avatar de ReghrReghr- 04/05/20 à 15:20:09

secouss a écrit :

Espérons que les personnes qui font les calculs, la conception et le contrôle qualité de Crew Dragon soient meilleurs (ou mieux encadrés) que ceux qui bossent sur starship...

ou ..... Starliner :eeek2:

Avatar de VLB_OB1 INpactien
Avatar de VLB_OB1VLB_OB1- 04/05/20 à 15:21:44

si l'Inox est plus lourd, je ne comprends pas pourquoi ils le choisissent

quand on veut lancer un lanceur lourd, j'imagine qu'on va essayer de faire la chasse au poids pour avoir le lanceur le plus léger possible

quelqu'un a une explication technique sur ce choix ?

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 04/05/20 à 16:03:28

Faith a écrit :

Ce sont surtout un énorme premier étage réutilisable + une navette à atterrissage vertical.
Le tout plus puissant que tout ce qui existe.

Comme je l'ai dis, c'est plus gros, mais les navettes aussi était réutilisables. De plus Starship reste un projet avec une finalité unique, Mars. On est loin de la plateforme modulable de la navette spatiale. Pas les même objectifs. Je ne dis pas que c'est pas innovant, ça l'est incontestablement, mais franchement on est loin de proposer une revolution du secteur.

Faith a écrit :

Marrant l'excuse de "c'est les US qui payent".
Déjà, les Etats-Unis payent moins cher les lancements SpaceX qu'avant. Subventionner, ça veut normalement dire payer plus cher, pas moins cher.

Ensuite, à vous écouter, les subventions permettent de:

  • rentabiliser la réutilisation qui ne serait pas rentable

  • faire payer moins cher les acteurs privés qui envoient des satellites (du coup, c'est une subvention aux fabricants/exploitants de satellites, pas à SpaceX...)

  • développer Crew Dragon

  • développer Starship

  • envoyer la constellation Starlink dans l'espace

    J'aimerais bien que tu nous cites combien de "subventions" SpaceX reçoit selon toi pour financer tout ça...

Alors quoi que tu en dise Space X facture les lancements institutionnels plus du double des lancements commerciaux. Tu as raison ce ne sont pas des financements directes mais les américains savent très bien donner de l'argent à leurs entreprises. Boeing reste sous perfusion de l'état depuis des années via les programmes militaires dont plus de la moitié n'ont jamais vu le jour. En europe on commence timidement à le faire (Cas Airbus) et immédiatement les USA ont attaqué via l'OMC qui d'ailleurs a en retour était saisie par l'europe du cas Boeing pour le même résultat.

On va taper un peu de liens :
l'opinion :https://www.lopinion.fr/edition/wsj/spacex-d-elon-musk-veut-milliards-subvention...
L'usine nouvelle :https://www.usinenouvelle.com/article/la-capsule-spatiale-spacex-coute-beaucoup-...
Ce dernier est sympa il montre les millions qui permettent à SpaceX de créer son vaisseau sachant qu'ensuite il facturera chaque départ aux USA, c'est un peu comme si tu payais la conception du bus, sa certification et qu'à la fin tu dois payer ta place comme tout le monde ^^
Ptit cadeau ici on est en milliards :https://www.huffingtonpost.fr/2019/03/01/boeing-spacex-course-espace_a_23681705/

Les entreprises américaines sont friantes des contrats gouvernementaux de ce type car ils soutiennent des filières complètes. C'est un super moyen qu'on les USA pour écraser le marché et faire des percées dans de multiples domaines, ils sont en avance grace à la planche a billet qui leur permet de financer des projets de R&D pharaonnique (et je ne dis pas que c'est négatif à aucun moment)

VLB_OB1 a écrit :

si l'Inox est plus lourd, je ne comprends pas pourquoi ils le choisissent

quand on veut lancer un lanceur lourd, j'imagine qu'on va essayer de faire la chasse au poids pour avoir le lanceur le plus léger possible

quelqu'un a une explication technique sur ce choix ?

C'est aussi ma question... l'inox est plus lourds, plus cher, mais aussi plus résistant. Après il est aussi moins facile à former à froid.
Je pense que le calculs est de dire "si c'est plus resistant on en met moins = plus léger" mais dans ce cas pourquoi l'aéronautique en général passe sur des couples Alu + Titane avec en supplément des composites de plus en plus présents.

Donc je suis assez perplexe, mais si ils investissent autant d'argent c'est que c'est forcément une idée qui est bonne, je ne vois pas Space X enfermé dans des dogmes donc ils ont une idée derrière la tête.

Maintenant en Europe, Russie, Chine et USA aucun grand fabricant de reservoir CryoTechnique ne se tourne vers l'Inox, faudrait leurs demander, peut être une contrainte technique qui demanderait trop de R&D pour eux et que Space X peut financer.

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 04/05/20 à 17:07:05

secouss a écrit :

Comme je l'ai dis, c'est plus gros, mais les navettes aussi était réutilisables. De plus Starship reste un projet avec une finalité unique, Mars. On est loin de la plateforme modulable de la navette spatiale. 

Starship est aussi en lice pour la désserte de la Lune. Mais aussi et surtout pour le ravitaillement en orbite (avec certains Starships prévus sans tuiles thermiques, destinés à mettre en place une déserte  régulière de la Lune ou d'autres localisation, mais également à servir d'entrepôt en orbite (voir lieu d'assemblage)
 

Alors quoi que tu en dise Space X facture les lancements institutionnels plus du double des lancements commerciaux.

D'accord, mais quel est le "vrai" prix ? Si c'est celui des lancements commerciaux, alors c'est la preuve de l'excellence de SpaceX, de l'hyper performance de sa technologie. Mais ça ne semble pas être l'avis général.
Beaucoup disent que la Falcon 9 n'est pas rentable, et si c'est le cas alors ça veut dire que SpaceX vend à perte, et donc que les subventions ne lui profitent pas du tout, seulement aux opérateurs de satellites.

Le plus probable est que le vrai prix est intermédiaire, et que les opérateurs profitent de la plupart du surcout payé par l'état.

 
Ce dernier est sympa

Ce dernier n'est pas lisible.
Le précédent montre que Starlink demande des subventions comme n'importe quel opérateur Internet.
Quel est le problème ?
 

Édité par Faith le 04/05/2020 à 17:07
Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 04/05/20 à 18:45:08

Faith a écrit :

Le plus probable est que le vrai prix est intermédiaire, et que les opérateurs profitent de la plupart du surcout payé par l'état.

Et donc que SpaceX est subventionné par l'Etat. CQFD.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2