Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
2 100 personnes identifiées par la reconnaissance faciale policière en Allemagne

Le nombre de photographies stockées dans la base de données policière allemande INPOL n'a augmenté que de 5 % (310 000 photos) en 2019, écrit le journaliste et activiste Matthias Monroy, avec environ 5,8 millions de portraits de 3,65 millions de personnes.

Pour autant, le nombre de recherches de photos n'a jamais été aussi élevé qu'aujourd'hui, aux alentours de 54 000. Monroy constate également une augmentation significative du nombre de personnes identifiées par reconnaissance faciale. En 2019, plus de 2 100 ont été trouvés, deux fois plus que l'année précédente.

Dans les espaces publics, les autorités policières allemandes n'utilisent pas la reconnaissance faciale en temps réel, mais rétrospectivement. La technologie vise à identifier des inconnus dont les photos ont été prises par vidéosurveillance, par exemple, à proximité de scènes de crime. 

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.