Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L’ICANN rejette la vente .org à Ethos CapitalCrédits : g-stockstudio/iStock

C’est par le biais d’un communiqué de presse que le Conseil d'administration de l'ICANN annonce avoir « pris la décision de rejeter » la vente du Public Interest Registry (PIR, en charge notamment du .org) au fonds d'investissement.

La transaction avait été annoncée mi-novembre, avec une forte levée de boucliers à travers le monde. Les griefs étaient nombreux, avec par exemple plusieurs zones d’ombres autour des ambitions de la jeune société qui voulait récupérer la gestion des domaines en .org. L’EFF était notamment monté au créneau avec une campagne SaveDotOrg.

Mi-avril, l’affaire était toujours en attente, et l’ICANN – qui devait donner son feu vert en tant qu’autorité de régulation – s’accordait un délai de deux semaines supplémentaire alors que les lettres d’opposition à cette vente ne cessaient d’affluer à ses services. La décision est tombée : « l'ICANN estime que le refus du transfert du PIR de l'Internet Society (ISOC) à Ethos Capital est raisonnable et la bonne chose à faire ».

Parmi les motifs mis en avant, le premier concerne un « changement fondamental » avec le passage du PIR à une entité qui est « tenue de servir [ses] intérêts », et qui n’a « pas de plan significatif pour protéger ou servir la communauté .org ». La question du financement (avec une partie de dette) est aussi mise sur la table.

Une victoire pour l’Electronic Frontier Foundation, qui n’en reste pas là : « le .org a encore besoin d’un régisseur fidèle car l’Internet Society a clairement indiqué qu’elle ne veut plus de cette responsabilité. L’ICANN devrait tenir une consultation ouverte, comme elle l’a fait en 2002, pour sélectionner un nouvel opérateur du domaine .org qui donnera aux organismes à but non lucratif une véritable voix dans sa gouvernance, et une véritable garantie contre la censure et l’exploitation financière ».

Sur Twitter, le compte officiel de l’Ambassadeur pour les affaires numériques – un poste occupé par Henri Verdier – « salue » cette décision de l’ICANN et rejoint l’EFF : « Il est maintenant temps d'assurer une gouvernance durable d’Internet, effectivement transparente et multipartite ».

8 commentaires
Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 04/05/20 à 08:25:17

Tiens l'ICANN n'est plus prête à tout pour du pognon ? Les temps changent...

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 04/05/20 à 08:52:49

v1nce a écrit :

Tiens l'ICANN n'est plus prête à tout pour du pognon ? Les temps changent...

L’ICANN n’avait qu’un rôle d’arbitrage, ici. Ce n’est pas elle qui était à l’origine de la revente, et elle ne serait pas intervenue si elle n’avait pas été sollicitée pour régler ce problème.

Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 04/05/20 à 09:07:46

Bon, c'est sauvé pour aujourd'hui, mais c'est pas pour ça que je suis rassuré pour demain. Ce n'est que partie remise.

Je me demande de plus en plus pourquoi la gestion d'un TLD attire tant de convoitise.

Avatar de Aldayo Abonné
Avatar de AldayoAldayo- 04/05/20 à 10:38:29

Il faudrai faire gérer ça par l’ONU (ou rattaché à l’ONU avec un truc type délégation de service public)

Avatar de VLB_OB1 INpactien
Avatar de VLB_OB1VLB_OB1- 04/05/20 à 14:45:00

ce serait logique en effet

mais d'un autre côté, gouvernance "bizarre" d'internet l'a peut-être aussi mis à l'abri d'un certain nombre d'abus

au moins on a évité le pire et le réseau centralisé voulu par Microsoft au départ contre le WWW (the microsoft network)

Avatar de macadoum INpactien
Avatar de macadoummacadoum- 05/05/20 à 11:45:17

Ce n'est que partie remise, le temps qu'ils trouvent un autre argumentaire pour la revente. Le simple fait que la revente ait été proposée est déjà significative en soi.

Avatar de Gats Abonné
Avatar de GatsGats- 08/05/20 à 13:05:47

Confessions d'un voleur - Laurent Chemla
http://www.confessions-voleur.net/confessions/node7.html

Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 09/05/20 à 08:52:04

Lecture intéressante, merci :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.