Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
OneDrive active la synchronisation différentielle pour tous les comptes

Le service de synchronisation des données vient de franchir une étape importante avec l’activation de la synchronisation différentielle pour l’ensemble des fichiers et sur tous les comptes.

Ce mode permet de ne synchroniser que les parties d’un fichier ayant changé. Si vous modifiez une vidéo de 500 Mo et que seuls 40 Mo ont effectivement changé, OneDrive ne synchronise que cette partie.

La synchronisation différentielle n’est pas nouvelle. Dans notre comparatif sur les services il y a plusieurs années, nous avions noté que Dropbox était le seul à fournir cette capacité en standard. Une fonction particulièrement précieuse pour les utilisateurs ayant une connexion ADSL.

Elle est en fait présente dans OneDrive depuis plusieurs années, mais réservée aux seuls documents Office. C’est cette technologie qui permet par exemple à la suite bureautique d’enregistrer en permanence les changements dans un document quand il est stocké dans OneDrive.

On ne sait pas pourquoi Microsoft aura mis tant de temps à généraliser la synchronisation différentielle, mais la fonction reste bienvenue. Le confinement a peut-être joué un rôle.

Pour en profiter, vous n’avez rien à faire de particulier. La synchronisation différentielle est active pour tous, ne peut pas être désactivée et fonctionne en cas de synchronisation partielle (sélection spécifique de dossiers) et de fichiers à la demande, quand les données restent dans le cloud et n’affichent qu’une empreinte sur la machine.

11 commentaires
Avatar de JohnHostfil INpactien
Avatar de JohnHostfilJohnHostfil- 29/04/20 à 10:03:15

Si je comprend bien le fonctionnement, tout se fait en local coté client. Quand vous remplacez un fichier par une nouvelle version (même nom, même emplacement sur le PC), avant de supprimer la version précédente du fichier, un algorithme compare chaques bits de l'ancien fichier et du nouveau un par un pour identifier les différences, et n'upload que les bits différents. On y gagne coté bande passante internet (s'il reste des parties communes entre les deux fichiers), mais coté client cela engendre des accès disques durs représentant le poids de l'ancien fichier plus le poids le nouveau et une consommation cpu pour effectuer la comparaison. A moins que la comparaison se fasse avec la version en ram du fichier avant enregistrement ?

Si un inpactien a un schéma expliquant le fonctionnement exact je suis preneur. Merci.

Avatar de atchisson Abonné
Avatar de atchissonatchisson- 29/04/20 à 10:55:13

Tout dépend de l'implémentation spécifique qu'à fait Microsoft pour OneDrive, mais si tu veux plus d'info sur le sujet, tu peux regarder le fonctionnement de Git, avec le système de diffs et de patchs, ça doit être assez similaire.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 29/04/20 à 11:44:31

Un autre élément intéressant : c'est pour la synchronisation de bloc chiffrés. Typiquement avec Veracrypt si tu chiffres un volume il est vu comme un gros fichier. Mais si à l'intérieur de celui-ci tu ne modifies que peu de données, tout le fichier change. Sans synchro différentielle, tout est à réuploader. Avec, une portion des données seulement sera envoyée.

Avatar de MisterDams Abonné
Avatar de MisterDamsMisterDams- 29/04/20 à 11:44:50

JohnHostfil a écrit :

Si je comprend bien le fonctionnement, tout se fait en local coté client. Quand vous remplacez un fichier par une nouvelle version (même nom, même emplacement sur le PC), avant de supprimer la version précédente du fichier, un algorithme compare chaques bits de l'ancien fichier et du nouveau un par un pour identifier les différences, et n'upload que les bits différents. On y gagne coté bande passante internet (s'il reste des parties communes entre les deux fichiers), mais coté client cela engendre des accès disques durs représentant le poids de l'ancien fichier plus le poids le nouveau et une consommation cpu pour effectuer la comparaison. A moins que la comparaison se fasse avec la version en ram du fichier avant enregistrement ?

Si un inpactien a un schéma expliquant le fonctionnement exact je suis preneur. Merci.

A mon avis le temps de calcul est moindre par rapport à la lecture disque et l'upload économisé.

Avatar de Valeryan_24 Abonné
Avatar de Valeryan_24Valeryan_24- 29/04/20 à 17:10:47

Ce n'est pas encore jeudi, mais je dois faire une confession : depuis 2006 je tournais sur du full Linux (Ubuntu), sur mes ordis perso comme pros.

Là, ça fait 2 mois que j'ai un nouveau job, ils utilisent les outils MS, et je dois avouer que l'intégration entre leurs différentes solutions (Outlook, Office 365, Teams, OneDrive...), y compris sur Android, est bien fichue - même si je préfère toujours le libre ! :D

Avatar de dualboot INpactien
Avatar de dualbootdualboot- 30/04/20 à 07:14:50

Valeryan_24 a écrit :

Ce n'est pas encore jeudi, mais je dois faire une confession : depuis 2006 je tournais sur du full Linux (Ubuntu), sur mes ordis perso comme pros.

Là, ça fait 2 mois que j'ai un nouveau job, ils utilisent les outils MS, et je dois avouer que l'intégration entre leurs différentes solutions (Outlook, Office 365, Teams, OneDrive...), y compris sur Android, est bien fichue - même si je préfère toujours le libre ! :D

HERETIQUE !!! (envoyé depuis Windows)  
:francais:

Avatar de redscape INpactien
Avatar de redscaperedscape- 30/04/20 à 23:35:29

Ton commentaire me fait sourire, il y a quelques années j'ai été happé par Microsoft et ses outils qui commençait à converger vers ce que l'on connaît aujourd'hui.
D'ailleurs je suis à 2 doigts de lâcher kDrive d'Infomaniak pour passer sur OneDrive avec Office à 7€/mois...

Avatar de Notice me Sempai Abonné
Avatar de Notice me SempaiNotice me Sempai- 01/05/20 à 02:08:56

Ne te sens pas seul. J'ai un ami linuxien jusqu'au bout des ongles qui a installe windows 10 parce qu'il le preferait a sa distro.

Avatar de GTO INpactien
Avatar de GTOGTO- 01/05/20 à 10:13:40

Notice me Sempai a écrit :

Ne te sens pas seul. J'ai un ami linuxien jusqu'au bout des ongles qui a installe windows 10 parce qu'il le preferait a sa distro.

Faut être malade pour préférer cette merde de Windows 10 á Linux... :reflechis:

Avatar de VLB_OB1 INpactien
Avatar de VLB_OB1VLB_OB1- 05/05/20 à 06:34:54

ce qui me dérange le plus avec MS, c'est que mon employeur ne jure que par eux, cela donne l'impression qu'une fois que tu mets le doigt, tu ne sais plus t'en sortir

or, il y a des solutions sur lesquelles ils sont meilleures, et d'autres sur lesquelles d'autres sont sans doute meilleurs ! un peu de concurrence ne ferait franchement pas de mal !! je ne sais pas par exemple si il y a des concurrents à Sharepoint, mais j'aurais vraiment très envie de leur donner leur chance. Et je trouve que Teams peut prendre vraiment beaucoup en RAM par moment alors que je l'utilise assez peu. Ca me fait peur de me dire qu'il est destiné à remplacer SfB que je n'aime pas des masses non plus (pour l'utilisation pour la téléphonie) mais qui fait le job sur la messagerie instantanée.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2