Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Fibre dans les zones moyennement denses : Bouygues Telecom s’associe à Vauban Infrastructure

L’opérateur explique que le but de cette opération est d’« accélérer le déploiement des lignes FTTH dans les zones moyennement denses faisant l’objet d’un investissement privé et déployées par Orange ». C’est le cas des zones AMII et AMEL pour environ 13 millions de lignes.

Bouygues explique avoir créé avec Vauban Infrastructure une société dédiée fin 2019 qui doit désormais « acquérir des droits d’accès de long terme auprès d’Orange, contribuant de cette manière au co-financement de la fibre optique aux côtés des principaux opérateurs français ».

« Plus d’un milliard d’euros seront ainsi apportés dans les quatre prochaines années. En complément, Bouygues Telecom cédera à la société ses droits d’accès déjà acquis auprès d’Orange », ajoute l’entreprise. 

De son côté, cette nouvelle société « fournira à Bouygues Telecom l’ensemble des services d’accès aux lignes FTTH dans le cadre d’un contrat cadre de prestations de services d’accès d’une durée de 30 ans et aura également la faculté de proposer les mêmes services à des opérateurs tiers ».

5 commentaires
Avatar de alain_p Abonné
Avatar de alain_palain_p- 27/04/20 à 09:20:57

Tous ces contrats sont inquiétants. Cela apporte effectivement de l''argent frais à l'entreprise, ici 1 milliard d'euros au total, mais évidemment Vauban n'est pas une entreprise philanthropique et attend un retour sus investissement. Combien Bouygues Telecom va-t-il payer la location des lignes FTTH à Vauban ? Est-ce qu'au final, cela ne va pas grever le pris de l'abonnement auprès de l'utilisateur final ?

On sait que dans des circonstances similaires SFR a vendu 49.99% de son réseau FTTH en ZMD à des fonds d'investissements, pour fonder SFR FTTH, et qu'il veut maintenant augmenter ses prix de gros, à 16.78 €/ligne au NRO, alors qu'Orange, qui possède toujours ses infrastructures, a décidé de baisser ses prix de gros à 13.20 € le 1er Décembre 2019, contre 15.40 € avant, ce qui fait un bonne différence, +3.58 €, +27%. Orange a calculé en effet que ses coûts de déploiement avaient baissé et a décidé de répercuté sus ses prix de gros (il se sait surveillé, en tant qu'opérateur historique, par l'ARCEP).

Bouygues Telecom a en Février déposé un recours auprès de l'ARCEP au sujet de cette augmentation.
Le problème pour les consommateurs est que les prix des abonnements pourraient devenir plus chers en zone AMII SFR, qu'en AMII Orange. Et comme il y a une situation de monopole privé sur les zones AMII, créé par l'ARCEP (pas de déploiement parallèle), pourquoi ne pas augmenter les tarifs plus tard encore ?

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

a priori, il s'agit d'un contrat sur 30 ans et la nouvelle société pourra ouvrir ses services à des opérateurs tiers (autres que Bouygues).
&nbsphttps://www.corporate.bouyguestelecom.fr/press-room/communiques/bouygues-telecom...

 AMHA ce partenariat sert principalement à assurer l'avenir. Ce qui est drôle, c'est qu'il s'agit de co-investissement dans la fibre FTTH Orange/Bouygues... donc Orange change de partenaire-coinvestisseur par un simple jeu contractuel ?... étonnant et surtout couvert par le secret des affaires.

Édité par joma74fr le 27/04/2020 à 10:15
Avatar de xillibit Abonné
Avatar de xillibitxillibit- 27/04/20 à 11:19:53

Vauban Infrastructure c'est une société qui fait de l'investissement, uniquement dans les infrastructures ?

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Vauban Infrastructure est grosso modo une banque qui entre dans le capital de sociétés d'infrastructures (transports, services énergétiques, infrastructures sociales et numériques, selon l'extrait du communiqué de presse ci-dessous).

« A propos de Vauban Infrastructure Partners : Vauban Infrastructure Partners est une société de gestion de 35 professionnels, basée à Paris et au Luxembourg, et spécialisée dans l’investissement en fonds propres dans les infrastructures. Vauban poursuit une stratégie axée sur la rentabilité à long terme correspondant à la nature sous-jacente des actifs et sur la création de valeur durable dans l'intérêt de toutes les parties prenantes. Vauban gère près de 3,6 milliards d'euros dans 6 fonds d'infrastructure en provenance de plus de 40 investisseurs dans 10 pays différents ; et a investi dans plus de 50 actifs à travers l’Europe dans les transports, les services énergétiques, et les infrastructures sociales et numériques dans 8 pays différents. https://vauban-ip.com/

[...] VAUBAN INFRASTRUCTURE PARTNERS est un affilié de Natixis Investment Managers

À propos de Natixis Investment Managers - Natixis Investment Managers accompagne les investisseurs dans la construction de portefeuilles en offrant une gamme de solutions adaptées. Riches des expertises de plus de 20 sociétés de gestion à travers le monde, nous proposons l’approche Active Thinking® pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs quelles que soient les conditions de marché. [...] Natixis Investment Managers, dont le siège social est situé à Paris et à Boston, est une filiale de Natixis. Cotée à la Bourse de Paris, Natixis est une filiale de BPCE, le deuxième groupe bancaire en France. »
 
&#160https://www.corporate.bouyguestelecom.fr/wp-content/uploads/2020/04/CommuniquePr...

Édité par joma74fr le 27/04/2020 à 12:32
Avatar de wanou Abonné
Avatar de wanouwanou- 29/04/20 à 09:48:47

En gros, c'est un centre de profit qui ne va avoir quasiment aucune masse salariale et qui pourra siphoner tranquillement les bénéfices de Bouygues Télécom pour abreuver généreusement ses propres actionnaires. Comme ça, les gens qui créent la valeur ajouté côté opérateur, ne pourons pas réclamer de participation à des bénéfices artificiellement en berne.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.