Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Les revenus et le bénéfice d’Intel grimpent, mais l’incertitude reste de mise pour 2020

La valse des bilans comptables continue avec Intel. Sur son premier trimestre 2020, le fabricant affiche un chiffre d’affaires de 19,8 milliards de dollars, en hausse de 23 % sur un an. La marge grimpe de quatre points (60,6 %) et le bénéfice net de 42 % pour arriver à 5,7 milliards de dollars.

Dans le détail, la branche datacenter représente des revenus de 10 milliards de dollars, contre 9,8 milliards pour les PC, en hausse de respectivement 34 et 14 %. Dans les deux cas, c’est au-delà des attentes du marché.

Bob Swan, directeur général d’Intel, explique à Reuters que les mesures de confinement ont augmenté la demande en puces, mais que la société a aussi été obligée de « temporairement suspendre » certains projets (sans plus de précisions) en raison des restrictions.

Pour le second trimestre, le fabricant prévoit un chiffre d’affaires de 18,5 milliards de dollars. Il se refuse par contre à lancer des estimations sur l’année face à l’incertitude liée à la crise sanitaire du virus SARS-CoV-2.

« George Davis a ajouté que l'entreprise s'attendait à des marges réduites au deuxième trimestre du fait des coûts de préparation de son processeur « Tiger Lake » destiné au marché PC qui devrait être mis en vente à partir du troisième trimestre », ajoute Reuters.

En bourse, l’action a chuté de 6 % dans les séances d’après clôture.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.