Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Des bracelets biométriques pour détecter les infections au Covid-19 au LiechtensteinCrédits : agrobacter/iStock

La principauté du Liechtenstein a décidé de financer une étude de dépistage numérique pour contrôler l’évolution de l’épidémie de coronavirus sur son territoire, rapporte Acteurs publics.

Ava, start-up de la medtech suisse spécialisée dans la fourniture d’équipements médicaux connectés, a donné son accord pour équiper les Liechtensteinois de bracelets biométriques (wearables). Elle les commercialise habituellement pour suivre les cycles de fertilité chez les femmes. 

Ils ont été élaborés de façon à pouvoir mesurer la température de la peau, le pouls et la fréquence respiratoire, ainsi que le débit sanguin et la variabilité du rythme cardiaque pendant le sommeil. 

Ils serviront à détecter en temps réel les nouvelles infections dues au Covid-19. L'étude dite Covi-Gapp, d’après ICT, vise en effet à combiner ces données avec celles de patients atteints de Covid-19 afin de développer un algorithme pour la détection précoce des personnes infectées.

Deux mille deux cents personnes (soit 5 % de la population), âgées entre 33 et 51 ans, ont été sélectionnées sur la base du volontariat pour prendre part au projet pilote, lancé jeudi dernier. Dans une seconde étape, prévue à l’automne, l’expérience sera étendue aux 38 500 sujets de la principauté. Les résultats de l’étude devront être publiés assez rapidement. 

Pour encourager la population à prendre part au projet, le gouvernement a souligné que les données personnelles seraient protégées et qu’il n’aurait pas accès aux données de santé récoltées par les bracelets biométriques. 

« Seules les informations de suivi du coronavirus seront exploitées », a assuré Mauro Pedrazzini, ministre des Affaires sociales, la semaine dernière dans une interview au Financial Times. 

13 commentaires
Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 24/04/20 à 10:05:06

Un test symptomatique pour détecter le Covid-19 :roll: ?

C'est pas comme si les symptômes variaient entre individus et étaient communs à de nombreuse pathologies (sans parler des variations selon le stade et l'ampleur de l'infection...).

C'est simplement un bracelet pour dire qu'on est malade de ... quelque chose (mais qui ne pourra pas dire si on ne l'est pas).

 
Extraordinaire :transpi:

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 24/04/20 à 10:33:25

Ils ont été élaborés de façon à pouvoir mesurer la température de la peau, le pouls et la fréquence respiratoire, ainsi que le débit sanguin et la variabilité du rythme cardiaque pendant le sommeil.
Ils serviront à détecter en temps réel les nouvelles infections dues au Covid-19.

Mais comment ces données pourraient aider à détecter spécifiquement le covid 19 ?
Nan parce que ...

« Seules les informations de suivi du coronavirus seront exploitées »

Ok mais comment tu distingues une augmentation du pouls liée au coronavirus d'une autre liée à ta meuf qui te pète les roubignoles pendant le confinement ?

Et puis quel est l'intérêt par rapport à ... tout bêtement contacter un médecin en cas de symptômes ?

Avatar de near667 Abonné
Avatar de near667near667- 24/04/20 à 11:34:12

Cela va se faire en 2 temps, d'abord collecter un max de données, puis chercher grâce aux données de ceux que l'ont sait infectés (grâce aux test) une "signature" spécifique de l'infection (les données sur ceux testés négatifs devraient permettre de limiter les faux positifs).  Dans un deuxième temps, une fois la signature identifiée les données pourront servir à détecter les infectés. Ça semble assez correct comme approche, sauf qu'on a aucune certitude que ça fonctionnera... (et que les données seront forcément nominatives, mais est ce dangereux pour ce type de données ?) 

Édité par near667 le 24/04/2020 à 11:35
Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 24/04/20 à 11:41:06

Avec la proportion de gens asymptomatiques ça va être vachement utile leur truc, enfin pas pour luter contre le Covid mais peut être pour autre chose qui sait ... comme remplir les poches du proprio de la start-up à l'origine de ce bidule qui si ça se trouve à des potes bien placés au gouvernement par exemple (enfin ça se passerait comme ça en France en tous cas, y a pas de raison que ça ne puisse pas être le cas aussi au Liechtenstein)

Avatar de Kaelhan Abonné
Avatar de KaelhanKaelhan- 24/04/20 à 13:13:50

 @Guinness : Pourquoi spécifiquement la France ? Comme si c'est lié à un gouvernement .... pfff .
Ce n'est pas une question de pays, c'est plus lié à la société et au fait que les données soient anonymisées ou non, et l'exploitation qu'elle en ferait. 
Si je prends l'exemple des tests "généalogiques" basés sur l'ADN, ils sont interdits en France pour le péquin moyen (sauf décision de justice ou raison médicale), cela n'empêche pas que des sociétés étrangères les commercialisent en utilisant la naïveté de leurs clients et que les données récupérées soient mises dans leurs bases de données privées.
 

Avatar de Simfr24 INpactien
Avatar de Simfr24Simfr24- 24/04/20 à 14:21:27

C'est du machine learning :

  1. On met le bracelet à plein de gens
  2. Parmi ces gens certains chopent le COVID
  3. On donne les données du passé de ceux là à la machine à comparer avec ceux qui n'ont pas été malade (après avoir testé tout le monde du coup, pour mettre les asymptomatiques dans le bon paquet)
  4. Si il y a des patterns communs aux malades dans les métriques mesurées par le bracelet, on pourra tester les personnes présentant les mêmes patterns dans le futur
Avatar de Simfr24 INpactien
Avatar de Simfr24Simfr24- 24/04/20 à 14:23:49

"Asymptomatique" ça veut dire qu'on ne ressent pas de symptômes, pas qu'il n'y en a pas du tout, le bracelet pourrait détecter des patterns cardiaques ou de température que la personne ne considérerait pas comme suffisamment grave pour consulter un médecin...

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 24/04/20 à 15:15:03

Kaelhan a écrit :

@Guinness : Pourquoi spécifiquement la France ? Comme si c'est lié à un gouvernement .... pfff .
Ce n'est pas une question de pays, c'est plus lié à la société et au fait que les données soient anonymisées ou non, et l'exploitation qu'elle en ferait.

Je ne parlais pas de l’utilisation qui serait hypothétiquement faite des données récoltées mais des relations de copinage/familiales qui finissent presque systématiquement par faire surface au bout d'un certain temps quand un état finance un truc fumeux sorti d'une startup inconnue, et je parle de la France non pas en supposant qu'on est les seuls à le faire mais simplement parceque je ne sais pas comment ça se passe ailleurs même si je me doute que c’est exactement pareil.

Simfr24 a écrit :

"Asymptomatique" ça veut dire qu'on ne ressent pas de symptômes, pas qu'il n'y en a pas du tout, le bracelet pourrait détecter des patterns cardiaques ou de température que la personne ne considérerait pas comme suffisamment grave pour consulter un médecin...

Du coup si ça relève toutes les variations même les plus mineures j'espère que l’algorithme de traitement derrière est sacrément balaise parceque ça risque d'être coton de faire ressortir quoi que ce soit de pertinent noyé dans un océan de données sans intérêt.

Accessoirement pour avoir eu un gadget du genre, et avoir maintenant une "vraie" montre connectée (Garmin 735xt) le relevé de fréquence cardiaque est tellement aléatoire que s'y fier pour établir une quelconque cartographie des variations cardiaque relève au mieux de la mauvaise blague, au pire de la fumisterie pure et simple. (perso je couple systématiquement la montre à une ceinture cardio quand je fais du sport, c'est le seul moyen d'avoir un relevé un minimum fiable et exploitable vu l'imprécision du capteur intégré à la montre et le nombre de choses qui peuvent altérer ses mesures)

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 24/04/20 à 15:31:55

Ça va être dur pour les personnes n'ayant pas de température "normal" de base.

Ma sœur à une température de fonctionnement plus basse, à 37,5°C c'est de la fièvre chez elle.

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 24/04/20 à 17:14:31

Donc si tu fait n’golo golo dans la case, tu va cocher toutes les cases, augmentation de la température, du pouls, du rythme cardiaque :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2