Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Banque Mondiale, CDC, Gates Foundation, OMS, NIH… près de 25 000 emails et mots de passe auraient fuité

C’est l’histoire racontée par le Washington Post qui s’appuie sur une publication de Search for International Terrorist Entities Institut (SITE) Intelligence Group.

Nos confrères expliquent que les pirates à l’origine de cette fuite ne sont pas connus, pas plus que la manière dont les données ont été récupérées. Selon SITE, 9 938 identifiants viendraient du NIH, 6 857 du CDC, 5 120 de la Banque Mondiale et 2 732 de l’OMS.

« Bien que SITE n’ait pas été en mesure de vérifier si les emails et mots de passe étaient authentiques, le groupe a déclaré que les données avaient été publiées dimanche et presque immédiatement utilisées pour fomenter des tentatives de piratage et de harcèlement par des extrémistes d’extrême droite. Un expert australien en cybersécurité, Robert Potter, a déclaré qu’il était en mesure de vérifier que les adresses email et mots de passe de l’OMS étaient réels », explique le Washington Post.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.