Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Covid-19 : Tor et GoPro licencient pour cause de crise sanitaireCrédits : AndreyPopov/iStock/Thinkstock

Mauvais temps pour une partie des structures et entreprises, face à une crise qui voit un profond impact sur de nombreuses habitudes, surtout dans la consommation.

Tor annonce ainsi le départ de 13 personnes, pour se concentrer sur une équipe centrale de 22 personnes. L’équipe se dit « terriblement triste » de ces départs, mais continuera à se concentrer sur sa mission.

« Le monde ne sera plus le même après la crise, et les besoins de vie privée et d’accès sécurisé à l’information deviendront plus urgents. En ces temps, être connecté est critique et de nombreuses personnes rencontrent des obstacles dans l’obtention et le partage des informations désirées. Nous franchissons aujourd’hui des étapes difficiles pour s’assurer que le projet Tor continuera ».

On ne sait pas exactement de quelle manière le coronavirus affecte les finances de Tor, qui ne l’explique pas. Plusieurs pistes sont envisageables, comme la perte de certains soutiens financiers depuis deux ans et une chute des dons, le monde se montrant plus tatillon sur les dépenses en prévision d’une éventuelle période de vaches maigres.

La pandémie de Covid-19 frappe également GoPro, qui annonce une série de mauvaises nouvelles, dont la suppression de plus de 200 postes, envoyant au chômage plus de 20 % de ses salariés.

Un plan de restructuration accompagne ces suppressions, notamment une réduction de 100 millions de dollars dans ses dépenses opératoires en 2020, puis de 250 millions en 2021. La taille des locaux sera réduite dans cinq régions du monde (on ne sait pas lesquelles), de même que les dépenses dans les domaines des ventes et du marketing.

Enfin, GoPro revoit mathématiquement à la baisse ses prévisions financières pour le premier trimestre fiscal 2020 et le reste de l’année. Elle envisage désormais pour les trois premiers mois un chiffre d’affaires de 119 millions de dollars et une perte d’environ 0,30 dollar par action.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.