Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Amazon suspend temporairement ses activités en FranceCrédits : ollo/iStock

C’était à attendre. Après l’ordonnance du tribunal judiciaire de Nanterre, Amazon annonce suspendre ses activités dans ses centres de distribution.

« Considérant la complexité inhérente à nos activités logistiques et l’amende d’un million d’euros par infraction imposée par le tribunal, le risque de contrevenir à la décision était trop élevé », justifie Amazon.

Le géant de l'e-commerce persiste à se dire « perplexe » suite à cette décision, « malgré les preuves concrètes apportées sur les mesures de sécurité que nous avons mises en œuvre ». Il annonce sans surprise faire appel de la décision, appel qui n’est pas suspensif. 

Pour la plateforme, le coupable semble en tout cas tout trouvé : ce ne sont pas les éléments pris en compte par le tribunal au regard du risque pour les salariés face à la pandémie, mais « l'action syndicale qui a conduit à cette décision ».

Cette action « aura probablement des conséquences pour de nombreuses personnes dans notre pays, qu’il s’agisse de nos milliers de collaborateurs, des clients qui comptent sur nous en ce moment plus que jamais ou des nombreuses TPE et PME françaises qui s’appuient sur Amazon pour se développer ». 

Les employés des centres de distribution vont devoir rester chez eux. Amazon ne ferme pas boutique pour autant, puisque si les ventes depuis ses entrepôts sont stoppées le temps de répondre aux impératifs posés par la justice, les autres formules ne sont pas concernées.

Sur la marketplace, « nous continuerons à servir nos clients en France au travers des entreprises indépendantes qui vendent sur Amazon, et grâce à la solidité de notre réseau de distribution mondial ».  

159 commentaires
Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 16/04/20 à 07:56:27

Pour ma part je trouve au contraire que c'est une très bonne nouvelle. Pas de raison de sacrifier des vies humaines comme ça. En prime ça incite à consommer moins et mieux. :-)

Avatar de sylvere Abonné
Avatar de sylveresylvere- 16/04/20 à 08:02:14

pas sûr, peut-être que les gens vont se rabattre sur aliexpress and co...

Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 16/04/20 à 08:04:01

Et bé, j'ai commandé juste à temps !

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 16/04/20 à 08:13:59

Pour le coup Amazon est plus logique que le tribunal de commerce.
Limiter la vente aux produits de première nécessité ne protège pas mieux les salariés.
L'arrêt par contre, oui.

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 16/04/20 à 08:14:29

Ca commence a etre penible cette parano sur "on va tous mourrir". Oui c'est préoccupant, mais je vais le dire tres franchement : est-ce que le fait de vouloir sauver des vieux (parce que c'est tres majoritairement des vieux que ca touche) justifie vraiment une telle debauche de changements dans nos vies quotidiennes ?
A un moment, là c'est le futur a court/moyen terme des jeunes qu'on saborde, donc c'est l'avenir qu'on compromet. Pour tenter de sauver "le passé".
A un moment, si c'est les vieux le souci, on confine les vieux, et voila...

Avatar de Dashan Abonné
Avatar de DashanDashan- 16/04/20 à 08:15:19

Je ne sais pas comment vous faite pour avoir un avis tranché sur la situation alors que nous ne savons pas les mesures qui étaient appliqué en interne pour la sécurité de l'ensemble des salariés et sous traitant d'Amazon à la vu des argumentaire des syndicats et de la direction de l'autre.
Pour ce qui est de consommer moins, faire des généralités là aussi c'est risqué. Autant certain achète leurs dentifrice par Amazon, autant pour d'autre le e-commerce permet de se substituer aux commerces physique qui sont fermé à l'ordre du jour. Quand à consommer mieux, il faut d'abord définir ce qu'est consommer mal. Si Amazon fonctionne à ce jour en France en comparaison à d'autre plateforme comme Fnac et CDiscount, c'est peut être aussi que l’expérience client est à l'avantage de l'americain mais ce n'est qu'une hypothèse parmi de nombreuses autres.

Mon avis personnel c'est que de nombreux secteur dépendent des marketplace comme Amazon et qu'une situation qui bloque l'une des plus grosse en france est grave pour l'ensemble des entreprisent ayant un CA important chez eux donc vivement que la direction et les syndicats d'Amazon trouvent des solutions pour reprendre leurs activités.

Avatar de cyp Abonné
Avatar de cypcyp- 16/04/20 à 08:18:14

tiret a écrit :

Pour ma part je trouve au contraire que c'est une très bonne nouvelle. Pas de raison de sacrifier des vies humaines comme ça. En prime ça incite à consommer moins et mieux. :-)

Faut relire l'article, la consommation n'est pas vraiment ralentit.
Suffit de faire un tour sur Amazon pour constater que tu peux continuer à commander à peux près tout et n'importe quoi sur Amazon, la seule différence c'est que ça mettra peux être un peux plus de temps a arriver et les salariés français ne seront plus impliqué (en espérant pour eux qu'Amazon n'en profitera pour remercier tout ceux en contrat limité et maintiendra le salaire pour les autres...).

Avatar de fry Abonné
Avatar de fryfry- 16/04/20 à 08:21:05

yep, ce que je pensais dans un des précédent articles sur le sujet, mais bien mieux exprimé :)

Avatar de golgoth17 Abonné
Avatar de golgoth17golgoth17- 16/04/20 à 08:25:20

C'est effectivement une très bonne nouvelle : Amazon vient d'annoncer que sa market place continue de fonctionner pour les commerçants indépendants qui gèrent eux-même leurs expéditions et qu'ils expédieront depuis les autres pays européens pour les produits vendus par Amazon.
 Bref, les entrepôts français sont bloqués, les entreprises françaises vont en payer le prix et Amazon va, sans aucun doute,  entamer une réorganisation pour être moins à la merci des syndicats français : remplacer les entrepôts français par des entrepôts espagnols, italiens ou allemands.
Bref, on peut crier victoire! Encore une grande victoire du syndicalisme français.

Avatar de zorzi INpactien
Avatar de zorzizorzi- 16/04/20 à 08:26:55

Encore heureux que la santé et la survie passent avant le libéralisme et l'économie. Vous prenez les vieux pour boucs émissaires. Demandez-vous plutôt pourquoi la France fait figure de PVD face à cette situation (absence de culture du masque notamment).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 16