Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
« Cheating As A Service » sur des SoC : Qualcomm répond à MediaTek et réfute tricher

Il y a deux semaines, AnandTech publiait une longue enquête sur les pratiques de MediaTek en matière « d’optimisation ». En cause un mode « sport » activable sur certaines applications via un fichier « power_whitelist_cfg.xml ». Bref, une liste blanche permettant de pousser le SoC sur quelques applications triées sur le volet, qui serait une demande des marques selon MediaTek.

Sur son blog, ce dernier détaille sa vision et affirme que son « principal concurrent » utiliserait la même technique. De qui s’agit-il ? Ce n’est pas précisé, mais les yeux se tournent évidemment vers Qualcomm.

L’Américain a répondu à ces accusations indirectes auprès d’Android Authority : « La liste blanche fait référence à la technique utilisant le nom d’une application pour déterminer s'il faut mettre l'appareil en mode d'amélioration des performances […] Cette action est généralement considérée par l'industrie comme de la triche, car elle va à l'encontre de l'objectif d’un benchmark qui est de refléter l'expérience utilisateur ».

« Qualcomm n’utilise pas de liste blanche », affirme enfin le fabricant. Nos confrères notent qu’il est tout à fait possible que MediaTek fasse référence à un autre constructeur comme Huawei et Samsung… bien que Qualcomm reste le principal concurrent au niveau mondial de MediaTek.

2 commentaires
Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 16/04/20 à 10:17:08

A noter aussi que la liste blanche peut-être implémentée par le constructeur qui intègre le processeur, puisque ce dernier peut modifier les paramètres de fonctionnement du processeur dans certains cas précis.

Dans le cas de Samsung par exemple c'est d'autant plus simple qu'ils contrôlent à la fois le processeur et l'OS.

Avatar de domFreedom INpactien
Avatar de domFreedomdomFreedom- 16/04/20 à 17:26:43

KDO pour MediaTek :
{
"perfs": "Max",
"status": "Always",
}

De rien... :chinois: :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.