Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Emmanuel Macron veut un débat au Parlement sur l’application StopCovid

« Plusieurs innovations font l'objet de travaux, comme une application numérique dédiée qui, sur la base du volontariat et de l'anonymat, permettra de savoir si oui ou non on s'est trouvé en contact avec une personne contaminée »

« Je souhaite qu'avant le 11 mai, nos assemblées puissent en débattre et que les autorités compétentes puissent nous éclairer ». 

Dans son « adresse aux Français » d’hier soir, Emmanuel Macron indique qu’un débat aura lieu sur l’application StopCovid, portée par Cédric O, secrétaire d’État au numérique. Un débat se tiendra à l’Assemblée nationale et au Sénat, en particulier sur le terrain des droits et libertés. Et sans doute sur celui de l’efficacité. 

16 commentaires
Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 14/04/20 à 10:08:57

Pour les discussions médicales, on réunit un conseil scientifique, et on écoute les recommandations. Pourquoi pas dans le domaine du numérique ? Seuls les parlementaires ont droit d'avoir un avis sur cette application ? On sait très bien ce qui ressortira des ces débats (petits ou grands)...

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 14/04/20 à 10:58:55

Et le 49.3, il connait pas ?
Ha ben non, c'est vrai, il a dit qu'il ne s'en servirait jamais. My bad.:oops:

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 14/04/20 à 11:41:59

Quand il s'agit de libertés fondamentales, c'est pas mal de mettre le Parlement dans la boucle. Cela n'empêche pas de consulter aussi les spécialistes et c'est en cours, d'ailleurs.

Je ne comprends pas pourquoi tu refuses cela (ou j'ai mal compris), à moins que tu sois contre le processus de la démocratie parlementaire.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 14/04/20 à 13:10:52

Jarodd a écrit :

Pour les discussions médicales, on réunit un conseil scientifique, et on écoute les recommandations.

 
Je t'invite à te renseigner à propos du cannabis thérapeutique dans le monde et regarder ou en est la position de la france la dessus. Pour la faire courte au usa t'a des centaines de milliers de patient qui en prennent chaque jours depuis plus de 10 ans alors qu'ici une étude sur deux ans à enfin été acceptée.

Les parlementaire font juste la pluie et le beau temps, alors pourquoi s'encombrer de scientifiques. C'est non, et c'est tout, et c'est comme ça car c'est comme ça que ça ce passe ici.

Après concernant cette application... Avoir croisé un infecté ne fais pas de nous un infecté... Tu veut que mon smartphone bip pour que j'évite un infecté ? Putain orange dois ce frotter les mains, les smartphones vont devenir populaire chez les vieux !

 

Avatar de hwti Abonné
Avatar de hwtihwti- 14/04/20 à 13:52:45

Attention, un débat ne veut pas forcément dire qu'il y aura un vote.

Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 14/04/20 à 14:14:02

hwti a écrit :

Attention, un débat ne veut pas forcément dire qu'il y aura un vote.

C'est juste politique pour que l'opposition puisse donner sa vision (pour, contre, entre les 2) et éviter que cela ne passe que par les medias.

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 14/04/20 à 14:40:47

Tu as mal compris.

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

L'enjeu n'est pas de trouver un outil de santé publique. L'enjeu est de savoir comment faire un peu plus accepter à l'opinion publique l'utilisation des big data dans notre société (5G, Linky, objets communicants, surveillance électronique, etc).

Je pense que vous avez, tous les 2, compris mais que vous prenez chacun le problème par un bout différent de la la lorgnette.

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 14/04/20 à 16:45:32

En l’occurrence, l'appli de tracing telle qu'elle est envisagée, ce n'est pas du big data, mais plutôt la minimisation des données utiles et le traitement envisagé ne correspond pas non plus à celui qui est fait pour le big data.

Mais ce n'est pas le sujet de cet article. Le sujet de cet article est le fait que le président juge utile que le Parlement débatte sur une application qui peut poser des problèmes vis-à-vis des libertés fondamentales reconnues par la constitution. Personnellement, je trouve important que le gouvernement prenne des précautions sur ce type de sujets et permette au Parlement (et donc aux oppositions) de s'exprimer.

Nota : il a aussi souhaité que les autorités compétentes puissent nous éclairer . Il s'agit ici sûrement de la CNIL voire du CNNUM même si celui-ci n'est pas une AAI.

Avatar de Sustri INpactien
Avatar de SustriSustri- 14/04/20 à 18:32:54

Nos arguments pour rejeter StopCovid (La Quadrature du Net) :
https://www.laquadrature.net/2020/04/14/nos-arguments-pour-rejeter-stopcovid/

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2