L’ESA identifie « un trou inhabituel s’est formé dans la couche d’ozone au-dessus de l’Arctique »

C’est une nouvelle fois le satellite Sentinel-5P qui est mis à contribution pour effectuer des relevés. Lorsque l’on parle de « trou dans la couche d’ozone », c’est bien souvent celui au-dessus de l’Antarctique qui est évoqué.

Il se forme chaque année à l’automne, explique l’agence spatiale européenne. « Des mini trous dans la couche d’ozone ont déjà été observés dans le passé au-dessus du Pôle Nord, mais celui de cette année est bien plus important en taille ».

« Le trou dans la couche d’ozone que nous observons au-dessus de l’Arctique cette année s’étend sur moins d’un million de kilomètres carrés. C'est négligeable en comparaison du trou au-dessus de l’Antarctique, qui peut s’étendre sur 20 à 25 millions de kilomètres carrés sur une période de trois à quatre mois », explique Diego Loyola, du centre aérospatial allemand.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !