Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
WhatsApp limite le transfert de certains messages à « une discussion à la fois »

En cette période de pandémie et de confinement, les fake news sont encore plus nombreuses et leur propagation se fait parfois comme une traînée de poudre. Les réseaux sociaux et les messageries sont généralement utilisés comme moyen de transport.

WhatsApp annonce une nouvelle mesure visant à essayer de limiter le fléau :

« L’année dernière, nous avons parlé aux utilisateurs du concept des messages transférés un grand nombre de fois. Ces messages sont marqués d’une double flèche pour indiquer qu’ils ne proviennent pas d’un contact direct. En effet, ces messages sont moins personnels que les messages typiques envoyés sur WhatsApp. Nous mettons désormais en place une limite pour que ces messages ne puissent être transférés que vers une discussion à la fois ».

Pour rappel, un changement avait déjà été mis en place au niveau mondial en janvier 2019 : « Tous les utilisateurs des dernières versions de WhatsApp ne peuvent désormais transférer de messages que vers cinq discussions à la fois ».

La plateforme ménage la chèvre et le chou en affirmant à ses utilisateurs que « Transférer des messages, est-ce mal ? Absolument pas ». 

2 commentaires
Avatar de Notice me Sempai Abonné
Avatar de Notice me SempaiNotice me Sempai- 08/04/20 à 17:10:38

C'est top. Je partagerai encore moins avec mes proches comme ça 👍

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 09/04/20 à 07:37:41

Sur Facebook aussi il y aurait du boulot :-(

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.