Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L’Agence spatiale européenne a testé « des surfaces intelligentes pour repousser des agents pathogènes »Crédits : NASA

Plusieurs matériaux prometteurs ont été envoyés à bord de l’ISS durant la mission Proxima de Thomas Pesquet. Ils « ont été sélectionnés pour leur propension à répondre à un stimulus en repoussant les micro-organismes, en empêchant leur croissance, ou en créant leur propre biofilm afin de former un bouclier protecteur ».

Cette expérience peut avoir des débouchés dans la conception des futurs véhicules spatiaux, mais aussi pour le développement de surfaces antimicrobiennes au quotidien : « les boutons d’ascenseur, les poignées de porte mais aussi dans les bars, les transports publics et dans d’autres zones très fréquentées ».

Il s’agit de l’expérience Matiss (Microbial Aerosol Tethering on Innovative Surfaces in the international space Station). Le choix de l’ISS n’est pas anodin : « L’environnement confiné de la Station spatiale internationale, à bord de laquelle sont constamment recyclés l’eau et l’air et stockés des déchets, est un environnement idéal pour tester de telles surfaces ».

L’ESA ne revient pas (pour le moment ?) sur les résultats des expériences et sur les éventuels débouchés pour la conception de produits.

16 commentaires
Avatar de gouland Abonné
Avatar de goulandgouland- 06/04/20 à 08:27:30

Feu mon beau-père, ayant travaillé dans le milieu médical, disait que le laiton était germicide. Cette information semble connue et vérifiée et elle serait à prendre en compte dans les normes de construction.
Le cuivre de l'alliage serait à l'origine de cette propriété.
Exemple : poignées de portes, boutons d'ascenseurs et autres, robinets...

:8

:yes:
 

Avatar de Azerty38 INpactien
Avatar de Azerty38Azerty38- 06/04/20 à 09:13:24

C'est déjà utilisé en médecine avec les stérilets en cuivre

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 06/04/20 à 09:18:55

Ou le gratte-langue pour éviter d'avoir la même haleine que Depardieu. :D

Édité par dylem29 le 06/04/2020 à 09:19
Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 06/04/20 à 09:43:08

Dans le cas du stérilet, le cuivre est utilisé pour ses fonctions spermicide. L'utérus est propre au niveau microbien (contrairement au vagin qui est plus "ouvert" aux bactéries extérieurs).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dispositif_intra-ut%C3%A9rin#Le_DIU_au_cuivre
 

gouland a écrit :

Feu mon beau-père, ayant travaillé dans le milieu médical, disait que le laiton était germicide. Cette information semble connue et vérifiée et elle serait à prendre en compte dans les normes de construction.
Le cuivre de l'alliage serait à l'origine de cette propriété.
Exemple : poignées de portes, boutons d'ascenseurs et autres, robinets...

Le cuivre et l'argent ont des propriétés bactéricides. Mais  le vol du cuivre existe et je vois mal des hôpitaux mettre aux quatres vents une matière sur des équipements +/- facile à voler.
https://www.ladepeche.fr/article/2017/06/15/2594375-vol-cuivre-proviennent-350-k...
https://www.breizh-info.com/2019/11/29/131661/pas-de-clemence-pour-le-vol-de-cui...
https://www.20minutes.fr/justice/2369331-20181111-gard-couple-devenu-millionnair...

Avatar de Azerty38 INpactien
Avatar de Azerty38Azerty38- 06/04/20 à 09:54:12

Oui effectivement ce n'est pas pour ses propriétés bactéricide. La vie en général n'aime pas le cuivre.

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 06/04/20 à 10:03:36

sauf les poulpes qui l'ont dans le sang. Et il semble que ça ne leur porte pas bonheur d'ailleurs (beaucoup moins efficace que le fer pour le transport d'oxygène).
C'était la minute "OSEF" du jour :D

Édité par anagrys le 06/04/2020 à 10:03
Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 06/04/20 à 12:15:09

Soriatane a écrit :

Le cuivre et l'argent ont des propriétés bactéricides. Mais  le vol du cuivre existe et je vois mal des hôpitaux mettre aux quatres vents une matière sur des équipements +/- facile à voler.

La solution me semble être de faire du "plaqué" cuivre ; après il faut que les gens le sachant (pour éviter de voler un simple bout de métal quelconque recouvert de cuivre).

Avatar de RedWave Abonné
Avatar de RedWaveRedWave- 06/04/20 à 14:41:38

Exact. Le cuivre et l'argent ont tous les deux des propriétés germicides, mais l'argent doit être mouillé pour avoir une action sur les enveloppes. Le plaqué cuivre est bizarrement une option qui n'a jamais été étudiée malgré un prix ridicule, pour une raison inconnue.

Avatar de Jonathan Livingston Abonné
Avatar de Jonathan LivingstonJonathan Livingston- 06/04/20 à 15:17:02

Ai-je bien compris : l'expérience a été faite dans l'ISS non pas pour la microgravité mais parce que l'ISS est un bouillon de culture ?

Avatar de NSYS Abonné
Avatar de NSYSNSYS- 06/04/20 à 16:08:03

RedWave a écrit :

Exact. Le cuivre et l'argent ont tous les deux des propriétés germicides, mais l'argent doit être mouillé pour avoir une action sur les enveloppes. Le plaqué cuivre est bizarrement une option qui n'a jamais été étudiée malgré un prix ridicule, pour une raison inconnue.

Il n'y aurait pas le problème de l'oxydation du cuivre à l'air par hasard ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2