Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Déploiements de la fibre et Covid-19 : InfraNum alerte et veut un « plan de continuation »Crédits : Daniel Chetroni/iStock

La fédération regroupant des acteurs de la filière des Infrastructures du numérique prévient que « le Plan France Très Haut Débit, lancé en 2013 et représentant plus de 20 milliards d'euros d'investissement en construction de réseaux, pourrait être stoppé d'ici la fin du mois, avec des conséquences économiques et sociales dramatiques ».

InfraNum s’explique : 

« L'ensemble des acteurs du secteur - des sous-traitants intégrateurs aux opérateurs - sont en alerte maximale concernant les activités de production et de déploiement de réseaux. 

Sans la mobilisation totale de tous les acteurs - ensemble de la chaîne logistique sous-jacente (travaux publics, énergie, transport, etc), collectivités donneurs d'ordres et État - la production pourrait tomber à l'arrêt total d'ici la fin du mois de mars, avec une inertie de 12 mois pour remettre le secteur à flot et des conséquences sociales et économiques dramatiques. 

Ce scénario catastrophe (arrêt complet au 2e trimestre 2020), conduirait à une perte de chiffre d'affaires de plusieurs milliards d'euros et la mise au chômage technique de 20 000 collaborateurs dès ce trimestre, dont de possibles licenciements et un réemploi très progressif, c'est-à-dire partiel jusqu'au début 2021 ».

La fédération ajoute que « les industriels peinent à équiper leurs collaborateurs d'équipements de protection » et demande le soutien financier de l’État. « Il est impérieux d'éviter un arrêt total de la production dans le secteur des infrastructures numériques car ce scénario coûterait plus cher à l'État que son soutien franc et immédiat à la filière. Des mesures peuvent et doivent être prises d'ici la fin du mois », lâche Étienne Dugas, président d'InfraNum.

25 commentaires
Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 30/03/20 à 08:25:18

La fibre en période de crise sanitaire peut attendre, non?

Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 30/03/20 à 08:40:42

Il est possible de mettre en suspend les opérations d'entretien et de maintenance pendant quelques jours, quelques semaines. Mais il ne faut que cela dure trop longtemps.

Si un noeuds de réseau pète, il faudra bien des gens pour aller le répararer sinon le confinement sera plus dur.

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 30/03/20 à 08:48:28

Sauf que là on parle du déploiement de la fibre, pas de l'entretien du réseau.

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 30/03/20 à 08:51:55

En même temps, ils sont généralement deux et les mêmes, un dans le fosse et un qui passe le câble (donc plus d'un mètre) et font leur travail généralement seul.

Et certains en télétravail serait peut être content qu'on leur débloque du débit / ping plus bas pour bosser dans des conditions acceptables (quand je vois des collègues en télétravail, ça fait peur :transpi: )

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 30/03/20 à 08:54:56

L'entretien du réseau c'est OK hein. :D

Et si t'as un débit en fibre pourri et un ping élevé, c'est que ton réseau local est naze, ou alors tu n'es pas en fibre. :D

Avatar de rafale30 INpactien
Avatar de rafale30rafale30- 30/03/20 à 08:55:42

Je propose qu'on mette en pause l'entretient du réseau cuivre !

Ah... la commission européenne me dit qu'orange à déjà entamé cette pause depuis des années.

Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 30/03/20 à 09:05:43

C'est pas au contraire l'ARCEP qui a mis à l'index régulière sur le sujet?
Orange qui est le seul opérateur qui accepte de s'occuper de cette tâche casse-gueule.

Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 30/03/20 à 09:06:21

Sauf erreur, l'entretien et le déploiement sont faits par les mêmes boîtes.

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 30/03/20 à 09:12:32

ça je ne sais pas. :D

Avatar de Magyar Abonné
Avatar de MagyarMagyar- 30/03/20 à 09:34:38

Je comprends pas, pourquoi il faudrait 1 an pour redémarrer les opérations de déploiement...?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3