Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Des députés LR déposent une proposition de loi contre le prépositionnement d’« implants logiciels »

« Il a été révélé l’existence de prépositionnement par des États, d’implants logiciels disposés au sein d’infrastructures et pouvant être activés à tout moment dans l’optique de les saboter. Cette pratique qui n’a pour objectif que de déstabiliser et affaiblir une nation est une réelle menace pour la France ».

Voilà pourquoi une brochette de députés LR entend mettre à jour notre législation. 

À ce jour, l’article L. 2321‑2 du code de la Défense, injecté en 2013 avec la loi de programmation militaire, prévoit une mesure forte :

« Pour répondre à une attaque informatique affectant le potentiel de guerre ou économique, la sécurité ou la capacité de survie de la Nation, les services de l’État peuvent (…) procéder aux opérations techniques nécessaires à la caractérisation de l’attaque et à la neutralisation de ses effets en accédant aux systèmes d’information qui sont à l’origine de l’attaque ».

Seulement, le texte actuel ne permettrait pas « d’engager une riposte proportionnée à toutes poses d’implants qui viserait [ces] systèmes ».

Leur proposition de loi entend corriger cette lacune. 

6 commentaires
Avatar de soupêtte Abonné
Avatar de soupêttesoupêtte- 26/03/20 à 10:13:43

Je comprends pas c'est pas eux qui votent systématiquement des accords pour arroser la France de logiciels non souverains ?

Avatar de gouland Abonné
Avatar de goulandgouland- 26/03/20 à 10:17:18

Les USA, la Russie et la Chine seraient tout à fait capables d'imposer discrètement de tels implants dans tous les produits de leurs entreprises, avec obligation de secret. J'attends d'ailleurs une preuve que ce n'est pas déjà le cas :roll:

 

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 26/03/20 à 10:49:17

Clair, il n'y a pas longtemps ça mettait fin à l'utilisation de Linux dans certaines administrations pour reprendre des contrats open bar avec MS et maintenant ça fait semblant de découvrir qu'on a aucune idée des "easter eggs" de peuvent renfermer les logiciels propriétaires "closed sources".

Ca ressemble plutôt à un coup de pression sur les vendeurs de softs pour qu'ils n'oublient pas d'être généreux s'ils veulent avoir une chance de remporter des marchés :D

Avatar de soupêtte Abonné
Avatar de soupêttesoupêtte- 26/03/20 à 11:09:19

ERRATUM : en fait je viens de comprendre, les usa sont nos alliés. C'est juste qu'on n'a pas le droit de dire que c'est seulement les chinois les méchants.
Ouf on peut dormir tranquille.

Édité par soupêtte le 26/03/2020 à 11:09
Avatar de TroudhuK Abonné
Avatar de TroudhuKTroudhuK- 26/03/20 à 14:38:07

C'est pas un peu complotiste comme projet de loi ? Normalement dans un cas comme ça, on ne va même pas vérifier la réalité, on étiquette fake news et éventuellement on envoie en HP ceux qui insistent.

Avatar de lysbleu INpactien
Avatar de lysbleulysbleu- 27/03/20 à 08:40:43

soupêtte a écrit :

Je comprends pas c'est pas eux qui votent systématiquement des accords pour arroser la France de logiciels non souverains ?

Guinnness a écrit :

Clair, il n'y a pas longtemps ça mettait fin à l'utilisation de Linux dans certaines administrations pour reprendre des contrats open bar avec MS et maintenant ça fait semblant de découvrir qu'on a aucune idée des "easter eggs" de peuvent renfermer les logiciels propriétaires "closed sources".

Ca ressemble plutôt à un coup de pression sur les vendeurs de softs pour qu'ils n'oublient pas d'être généreux s'ils veulent avoir une chance de remporter des marchés :D

A priori, le gouvernement a accès au code source de Windows :https://www.microsoft.com/en-us/securityengineering/gsp

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.