Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
« Le confinement durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place »Crédits : baona/iStock

Le Conseil scientifique, dans sa note du 23 mars, estime que cette période s’étendra jusqu’à la dernière semaine d’avril. 

Il reconnaît toutefois qu’il n’est pas encore possible « de proposer une date de sortie de confinement ». 

D’ici là, les Français doivent rester en principe chez eux, sauf à être muni de la fameuse auto-attestation. Sur ce point, au 22 mars, 92 000 contraventions pour non-respect de ces mesures ont été dressées par les autorités.

Le conseil recommande deux options : durcir encore ces mesures, « en les appliquant à toute la population dans un esprit d’égalité », ou une application plus stricte en sollicitant par exemple le pouvoir de police des maires pour instaurer un couvre-feu.

Avec la loi sur l’état d’urgence sanitaire, les préfets peuvent eux aussi prendre des mesures restrictives. Dans l’Aisne, un arrêté a ainsi envisagé un temps d’interdire la vente à emporter de boissons alcoolisées, avant finalement d’être annulé par son auteur. 

Le Conseil insiste aussi pour que la détection et la prise en charge des patients atteints de Covid-19 se fassent en évitant autant que possible la venue en cabinet. 

Il demande de privilégier « les appels téléphoniques au cabinet, les applications smartphone et les sites internet de triage référencés par le ministère de la Santé [ou] la téléconsultation », le 15 ne devant être réservé qu’aux cas les plus graves.

9 commentaires
Avatar de Tandhruil INpactien
Avatar de TandhruilTandhruil- 25/03/20 à 10:00:34

Je viens de lire la note en diagonale...
Sans déconner !
En retirant toute les circonvolutions sémantiques utilisées pour se défausser des choix réalisés il y a réellement 1/8 page de décision à proprement parler.

Pas étonnant que ça aboutisse à des injonctions contradictoires.

Avatar de neo13006 INpactien
Avatar de neo13006neo13006- 25/03/20 à 10:12:45

« en les appliquant à toute la population dans un esprit d’égalité »

Pfffff, l'égalité dans la médiocrité, ça devrait être sur le fronton de toutes les mairies.

Avatar de Zone démilitarisée Abonné
Avatar de Zone démilitariséeZone démilitarisée- 25/03/20 à 10:14:23

Il devrait y avoir un TL;DR en début de note.

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 25/03/20 à 10:31:42

À force de durcir les règles de confinement jusqu'à l'absurde (c'est à dire jusqu'à ce que les besoins de base ne puissent plus être satisfaits en restant dans les clous) et à force d'avoir de la volaille zélée qui les applique connement n'y a t-il pas un risque que même les citoyens les plus dociles désormais dos au mur finissent par refuser d'obéir aux forces de l'ordre ?

Si des dizaines de personnes exaspérées devant un barrage disent "niet" en cœur que font les poulagas ? Ils sortent les flingues et tirent dans le tas ?

Avatar de mouton_enragé INpactien
Avatar de mouton_enragémouton_enragé- 25/03/20 à 10:44:50

Je soutiens et j'applique le confinement...
mais tout ceci 'est le problème (et la conséquence) quand le pouvoir politique autorise (alors que l'épidémie faisait déjà des ravages en Chine et commençait à faire plusieurs morts en Italie) des réunions évangéliques, des matchs de foots (OL-Juventus de Turin et Dortmund-PSG par exemple), des grands salons (salon de l'agriculture), des réunions politiques, un premier tour des élections municipales...
Les politiciens, par leur manque de prévoyance, par la non application du principe de précaution, par leur amateurisme et leur dilettantisme (pas de test, pas de masque...) ont contribué à infecter des milliers de français...

Édité par mouton_enragé le 25/03/2020 à 10:45
Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 25/03/20 à 12:15:17

espritordu a écrit :

Si des dizaines de personnes exaspérées devant un barrage disent "niet" en cœur que font les poulagas ?

C'est ce qui va arriver ces prochaines semaines dans certains quartier... Ce confinement dévoile absolument toute les inégalité de chacun. Personnellement je me lève vers midi puis vers 15h je tape des balles de golf en mousse dans le parc de 3000m² de ma résidence. Puis je fait un peu de peinture et séance de putting dans le salon de 28m² avec une machine qui renvois les balles. Après un peu de jeu vidéo avec des potes et au dodo.

 

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 25/03/20 à 13:06:41

Avec tous ces ballons d'essai, le pays va finir par décoller physiquement.

Avatar de MacGivre INpactien
Avatar de MacGivreMacGivre- 26/03/20 à 19:43:14

"En les appliquant à toute la population dans un esprit d’égalité"
Cool, donc les gens seront confinés dans  X m2, tout le monde sera enfermé dans une surface de même taille ? Avec le même confort domestique (machine à laver, congélateur...), le même confort acoustique concernant le voisinage, etc.

Avatar de sinbad21 INpactien
Avatar de sinbad21sinbad21- 28/03/20 à 21:49:40

À chacun son métier. Le Conseil scientifique peut bien proposer ce qu’il veut,au final ce sont les politiques qui décident, et c’est très bien comme ça. 

Édité par sinbad21 le 28/03/2020 à 21:50
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.