Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Linux Mint : la Debian Edition 4 est là

Linux Mint Debian Edition (LMDE) 4 est enfin disponible, après l’arrivée la semaine dernière de la version finale sur les serveurs de la distribution. Quelques jours supplémentaires pour s’assurer que tout allait bien et la distribution est officiellement proposée au téléchargement.

Rappelons que cette Debian Edition est en quelque sorte une « solution de secours » au cas où Ubuntu, pour une raison ou une autre, viendrait à disparaître. Pour autant, elle reste proposée au même rang que les autres, et donc pleinement supportée.

Le plus gros changement dans LMDE 4 est bien sûr le passage de Debian 9 à 10, entrainant une foule de changements, dont de nombreux importants comme le chiffrement du dossier personnel, le support de NMVe, de SecureBoot et des sous-modules Btrfs, un nouvel installeur, etc. L’interface se configure automatiquement en 1 024 x 768 dans VirtualBox (une amélioration particulièrement bienvenue).

La Debian Edition n’est proposée qu’en version Cinnamon. La mouture récupère donc toutes les améliorations de Cinnamon 4.4 dans Linux Mint 19.3. Notez que même s’il s’agit de l’environnement par défaut, rien n’empêche l’utilisateur d’en installer et utiliser un autre.

Il est possible de mettre à jour depuis LMDE 3, sans devoir passer par une réinstallation « propre », mais il faudra suivre un petit guide, mélange de recommandations classiques (comme la création d’un instantané pour revenir à un précédent état en cas de problème) et d’instructions plus précises, notamment des manipulations sur les paquets multimédias.

La distribution s’adresse finalement aux aficionados de Debian appréciant la philosophie de Mint, qui transpire à travers une interface léchée (sa marque de fabrique depuis le début) et une prudence certaine dans le choix des paquets (uniquement des versions LTS pour Ubuntu par exemple).

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.