Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
« Bug » chez Burger King : ce n'était qu'une campagne de « buzz », avec le soutien d'influenceursCrédits : ivanastar/iStock

Début février, Mc Donald's rencontrait un problème avec son application de commande en ligne : des menus Golden étaient facturés moins de 2 euros dans certains restaurants. Tout a rapidement été corrigé.

En fin de semaine dernière, une situation similaire semblait se produire chez Burger King, de nombreux sandwichs étant affichés à deux euros sur les bornes de commandes à disposition des clients. La situation était alors plus globale.

L'information s'est rapidement propagée sur les réseaux sociaux. Et pour cause : il s'agissait d'une stratégie de communication du groupe, comme on peut le voir dans des documents détaillant le dispositif publiés sur Twitter dès jeudi (ici ou ). 

On y voit la liste des produits concernés ou non, le calendrier détaillé et les influenceurs mobilisés pour propager la fausse nouvelle. Ainsi, Bruno Guillon servait de coup d'envoi dès 7h sur Fun Radio, avant un relai par des sites de « bons plans », des commentaires anonymes sur Facebook, publications de partenaires en tweets et vidéos, relances, mobilisation des « super fans », etc.

C'est le vendredi à 17h que tout devait être annoncé et « assumé », l'opération devant se terminer ce mardi. Il était bien expressément recommandé de « laisser planer le doute » auprès des clients, sans doute en espérant qu'ils serviraient eux aussi de relai. Finalement c'est avec 2h d'avance que Burger King a officialisé sa mascarade. 

Une tendance à jouer avec la vérité qui n'est pas nouvelle, puisqu'elle avait déjà été utilisée par Carambar en 2013 par exemple. Mais cette pratique est toujours aussi détestable. Tant pour ce qu'elle dit de la confiance que le public doit avoir en certains médias et influenceurs, que dans la capacité des marques à ne voir dans la propagation des fausses informations qu'une opportunité commerciale.

18 commentaires
Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 16/03/20 à 09:27:29

Pas compris. Les sandwiches étaient réellement à 2 euros ou pas ?

Avatar de BlackYeLL Abonné
Avatar de BlackYeLLBlackYeLL- 16/03/20 à 09:32:38

@v1nce : Oui.

> Mais cette pratique est toujours aussi détestable.

Pour le coup je suis assez mitigé... C'est un coup de com', ça fonctionne... Le client pour le coup à bénéficié de la promo... ils n'ont pas fait croire que "c'est moins cher", ils ont fait croire que "ce n'était pas prévu" que ce soit moins cher. Et pour moi c'est très différents.

Après si les gens sont près à aller bénéficier d'un bug "parce que c'est un bug", alors que dans le fond ils n'ont pas envie de manger chez BK... ben je ne suis pas sûr que le problème soit à chercher du côté de BK.

Édité par BlackYeLL le 16/03/2020 à 09:32
Avatar de Mihashi Abonné
Avatar de MihashiMihashi- 16/03/20 à 09:44:53

Le problème c'est la manipulation (mensonge volontaire, utilisation d'influenceurs, etc.).

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 16/03/20 à 10:01:02

Mihashi a écrit :

Le problème c'est la manipulation (mensonge volontaire, utilisation d'influenceurs, etc.).

Le marketing :windu:

Avatar de Darnel Abonné
Avatar de DarnelDarnel- 16/03/20 à 10:28:18

Comme si on vivait dans le monde des bisounours..... Faut pas confondre marketing et témoignage sous serment et même dans le second il y a du mensonge.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 16/03/20 à 10:40:54

Le marketing c'est d'une certaine manière jouer avec la ligne (et encore, quand tu as un bon produit, l'enjeu est ailleurs). Par contre mentir volontairement c'est plutôt dans la liste des choses prohibées ;) Tant pour celui qui paie que pour celui qui relaie.

Avatar de user_6677 INpactien
Avatar de user_6677user_6677- 16/03/20 à 11:21:42

+1. On reste dans le contexte de BK et ses clients, qui ont profité de l offre. Ca parait tellement classique (conne le fait de faire croire aux ruptures de stock, ou qu'il reste seulement quelques unités a vendre) que je suis étonné de voir une news à propos

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 16/03/20 à 11:45:19

A voir si les gens croiront leur médecin qui leur annoncera le besoin d'un pontage coronarien, ou s'ils répondront "lol c'est encore une blague" !

Avatar de wapamat Abonné
Avatar de wapamatwapamat- 16/03/20 à 13:01:03

Pour le coup je trouve qu'on pousse vraiment des cris d’orfraie pour pas grand chose... 
Mais bon, c'est dans l'air du temps... On s'offusque donc on est...

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 16/03/20 à 13:23:29

Ça s'appelle pratiques commerciales trompeuses et c'est interdit au niveau de l'UE.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2