Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Les livreurs en première ligne face à la fermeture des restaurants, certaines boutiques peuvent accueillir du publicCrédits : Daisy-Daisy/iStock

Dans son arrêté du 14 mars 2020 « portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 », le gouvernement a, comme prévu, annoncé la fermeture des « Restaurants et débits de boissons » jusqu'au 15 avril prochain. Néanmoins, s'ils ne peuvent désormais plus recevoir du public en salle, ils sont « autorisés à maintenir leurs activités de vente à emporter et de livraison ».

De quoi ravir tous les intermédiaires de livraison, qui ont d'ailleurs le plus souvent mis en place un dispositif « sans contact ». Bruno Le Maire a d'ailleurs annoncé l'arrivée rapide d'un… guide des bonnes pratiques (10:30) mis en ligne depuis. Mais ceux qui auront à effectuer ces livraisons ne sont pas forcément du même avis.

Le CLAP (Collectif des Livreurs Autonomes de Paris), « dédié à la défense des droits et des conditions de travail des livreurs "auto-entrepreneurs" » y voit une manière de les laisser « se débrouiller » sans plus d'obligations et de responsabilité pour les plateformes. Il rappelle d'ailleurs que ce sont les livreurs qui seront sur le terrain à livrer les clients en pleine épidémie.

Dans une annexe publiée ce matin, on apprend que le commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé, mais aussi de matériels de télécommunication en magasin spécialisé n'est pas concerné.

Il en est de même pour les services de réparation d'ordinateurs et de biens personnels et domestiques, d'équipements de communication et d'équipements périphériques, ainsi que d'autres commerces (blanchisserie, services funéraires, banques et assurances, etc.).

19 commentaires
Avatar de ndjpoye Abonné
Avatar de ndjpoyendjpoye- 16/03/20 à 09:21:08

Pas sur que ça change pas dans qques jours :transpi:

Avatar de Anony Abonné
Avatar de AnonyAnony- 16/03/20 à 09:43:25

De ce que j'ai lu ici et là, il semblerait que ces livreurs n'encourent pas de risques spécifiques à part s'ils ont des contacts rapprochés avec de nombreuses personnes (d'où la livraison "sans contact").

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 16/03/20 à 10:01:00

yope7 a écrit :

De ce que j'ai lu ici et là, il semblerait que ces livreurs n'encourent pas de risques spécifiques à part s'ils ont des contacts rapprochés avec de nombreuses personnes (d'où la livraison "sans contact").

Oui : le virus ne se trouve pas dans l’air. Il faut « seulement » être en contact rapproché avec un infecté pour l’attraper.

L’ennui, c’est qu’avec environ 80% de porteurs sains, on ne sait pas si on est infecté, si on risque de l’être en allant voir quelqu’un (même a priori pas infecté lui-même), et donc si on risque pas soi-même de le refiler à quelqu’un d’autre (sachant que pour les plus vulnérables : vieux, immunodéprimés, etc., ça peut être mortel).
Donc, même si les livreurs sont les seules personnes qui peuvent se balader « librement » dehors, ça reste irresponsable de continuer à les faire bosser tant que le virus continue à se propager.

Édité par Trit’ le 16/03/2020 à 10:01
Avatar de Leum Abonné
Avatar de LeumLeum- 16/03/20 à 10:10:16

C'est cool que les restos puissent au moins faire tourner leurs cuisines et ainsi ne pas gâcher leur stock tout en permettant de varier le quotidien pour les français... Mais encore faut-il pouvoir être livré...

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 16/03/20 à 10:28:27

Trit’ a écrit :

L’ennui, c’est qu’avec environ 80% de porteurs sains

Tu as une source ?

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 16/03/20 à 10:58:30

C'est comme pour attaques de zombie, si on n'est pas mordu, on ne craint rien :transpi:
Les vendeurs sont comme les abeilles qui butinent et pollinisent, sauf que là, les vendeurs vont de clients en clients et répandent LE MAL :D

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 16/03/20 à 11:00:21

Ce sont les plombiers qui risquent le plus, ils vont dépanner une cliente et hop, ils finissent en contact très rapproché, j'ai vu ça dans un documentaire sur la chaine info J&M :D

Avatar de Z-os INpactien
Avatar de Z-osZ-os- 16/03/20 à 11:42:42

S'ils se contentent d'un 69 cela devrait aller comme il s'agit d'infections respiratoires.

---->[]

Avatar de MeGusta INpactien
Avatar de MeGustaMeGusta- 16/03/20 à 12:58:20

Z-os a écrit :

S'ils se contentent d'un 69 cela devrait aller comme il s'agit d'infections respiratoires.

---->[]

:dix:

 

spidermoon a écrit :

C'est comme pour attaques de zombie, si on n'est pas mordu, on ne craint rien :transpi:
Les vendeurs sont comme les abeilles qui butinent et pollinisent, sauf que là, les vendeurs vont de clients en clients et répandent LE MAL :D

C'est ça. Comme ils n'auront sûrement pas de quoi se laver les mains entre chaque livraison...
C'est complétement insensé.

Avatar de ndjpoye Abonné
Avatar de ndjpoyendjpoye- 16/03/20 à 13:12:59

Z-os a écrit :

S'ils se contentent d'un 69 cela devrait aller comme il s'agit d'infections respiratoires.

---->[]

:mdr: :neuf:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2