Necurs : Microsoft démantèle un botnet ayant infecté plus de 9 millions d’ordinateurs dans le monde

Cette action est le fruit de « huit années de suivi et de planification », explique la société. Jeudi 5 mars, un tribunal de New York « a rendu une ordonnance autorisant Microsoft à prendre le contrôle de l'infrastructure américaine utilisée par Necurs pour distribuer des malwares et infecter les ordinateurs des victimes ».

Ce n’est pas la seule action menée pour tenter d’exterminer ce botnet : « Nous avons pu prédire avec précision plus de six millions de noms de domaines uniques qui seraient créés au cours des 25 prochains mois », ajoute Microsoft.

Ils ont évidemment été signalés aux autorités compétentes dans les pays concernés. Necurs serait exploité par des pirates se trouvant en Russie.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !