Aux États-Unis, un sénateur veut interdire TikTok aux employés fédéraux

Le républicain Josh Hawley ne veut plus voir l’application dans les mains de tout employé travaillant pour une agence fédérale. Devenue célèbre pour ses courts montages vidéo, elle est très utilisée dans la tranche 16-24 ans, mais également par tout un public qui souhaite en rire de manière plus épisodique. 

Pour Hawley toutefois, les liens de l’entreprise ByteDance Technology, basée en Chine, avec Beijing sont trop importants. « Pour les employés fédéraux, la question ne se pose vraiment pas. C’est un risque de sécurité majeur… voulons-nous vraiment que Beijing ait les données de géolocalisation de tous les employés fédéraux ? Voulons-nous vraiment qu’ils aient leurs frappes au clavier ? », questionne le sénateur.

Au-delà des peurs générées par la Chine, TikTok est opéré aux États-Unis par une filiale locale. L’entreprise affirme que les données américaines restent bien au sein des frontières américaines. Le sénateur n’y croit pas, rappelant que la maison-mère est soumise aux lois chinoises.

Comme indiqué par Reuters, quelques agences fédérales ont déjà interdit TikTok à leurs employés. Hawley compte introduire un projet de loi pour généraliser cette interdiction. On ne sait pas pour l’instant s’il dispose d’un soutien bipartisan au sein du Sénat.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !