Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Un député veut amendes et prison pour diffusion des vidéos d’intrusion dans les élevages

Les vidéo-chocs filmées dans les laboratoires suscitent une forte émotion chez les citoyens. Mais le député Marc Le Fur a préféré déposer une proposition de loi visant « à sanctionner les intrusions dans les élevages ». 

« Dégradations volontaires de commerces spécialisés dans les produits à base de viande, saccages de laboratoires, bombes incendiaires dans des centres d’exploitations animales, sabotages de matériels, menaces de mort envers les bouchers, les employés de laboratoires ou d’abattoirs, destruction par le feu d’un abattoir de proximité ». L’inventaire est vaste.

Dans sa « PPL », cosignée par une ribambelle de députés, Marc Le Fur réserve à leurs auteurs un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende (voire beaucoup plus en cas d’infraction en réunion ou en bande organisée). 

Il veut aussi s’attaquer aux « activistes » qui « se servent d’internet pour inciter des actes manifestement délictueux », ceux qui « vont même jusqu’à filmer les actes d’intrusion afin de les diffuser par la suite sur internet ». 

La proposition de loi prévoit ainsi que le fait de diffuser sur un site Internet « des contenus relatant des actes constitutifs » de cette infraction soit puni des mêmes peines. 

Avec une telle prose, un simple tweet ou retweet d’une vidéo de l’association de défense des animaux L214 ferait tomber l’internaute dans le champ infractionnel. 

Pour résoudre un problème, rien de mieux que d’éteindre les écrans.

45 commentaires
Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 05/03/20 à 09:42:44

Ça me donne envie de devenir vegan ce genre de propositions...
J'y pense depuis pas mal de temps déjà.

J'en ai marre de financer cette industrie de m*rde remplie de s*lopard.

Avatar de Lyaume Abonné
Avatar de LyaumeLyaume- 05/03/20 à 09:56:29

Couvrez ces infractions que je ne saurais voir !
Déprimant...

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 05/03/20 à 10:13:29

Meuh non, suffit de manger du député de temps en temps ^^

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 05/03/20 à 10:17:48

Trop de pesticides et d'OGM. :p

Avatar de Dr. Klein INpactien
Avatar de Dr. KleinDr. Klein- 05/03/20 à 10:20:26

Mouais...y a déjà des lois qui couvrent ce genre d'infractions, à quoi ça sert d'en rajouter une couche alors que c'est inutile? À part justifier son salaire, évidemment :p

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 05/03/20 à 10:25:18

"le député Marc Le Fur a <déposé une prose telle qu'> un simple tweet ou retweet d’une vidéo de l’association de défense des
animaux L214 ferait tomber l’internaute dans le champ infractionnel. "

A ce niveau, c'est Marc le Führ...er! Il compte passer de "Les Ripoux" à "Le Reich En Marche", pour faire bonne mesure?

Qu'il se préoccupe donc du champ infractionnel des porcheries industrielles de sa région qui font des morts jusque sur les plages... Et que les pratiques d'abattoirs ne fassent pas passer certains abattages rituels pour anodines.

Taper sur les conséquences pour laisser les causes perdurer, c'est le propre des individus profondément stupides.

Avatar de soupêtte Abonné
Avatar de soupêttesoupêtte- 05/03/20 à 10:31:33

Ça sert à pénaliser la contestation toujours un petit peu plus, ajouter du contrôle dans nos vies et une maîtrise de leur futur.

Édité par soupêtte le 05/03/2020 à 10:31
Avatar de clickux INpactien
Avatar de clickuxclickux- 05/03/20 à 10:39:29

Alors toi t'as tout compris mon pote.
T'es bien à l'écoute, bien dans l'air du temps.

Les gens demandent de la transparence mais toi tu préfères dissimuler la poussière sous le tapis et foutre au gnouf ceux qui ont remarqué que c'était pas bien propre.

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 05/03/20 à 10:43:07

« Dégradations volontaires de commerces spécialisés dans les produits à base de viande, saccages de laboratoires, bombes incendiaires dans des centres d’exploitations animales, sabotages de matériels, menaces de mort envers les bouchers, les employés de laboratoires ou d’abattoirs, destruction par le feu d’un abattoir de proximité ». L’inventaire est vaste.

Ma réaction en lisant ça:

  • Donc c'est autorisé aujourd'hui, c'est pour ça qu'il veut faire une loi ?
  • Bon sang mais il vit où, en Syrie ? C'est violent quand même Oo
Avatar de Pseudooo Abonné
Avatar de PseudoooPseudooo- 05/03/20 à 10:54:59

Et si on faisait simplement de vrais contrôles dans les abattoirs et élevages, ce serait peut-être plus simple...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5