iPhone ralentis : Apple aurait accepté de payer 500 millions de dollars aux États-UnisCrédits : Nikada/iStock

Quand l’état de la batterie d’un téléphone se dégrade, le comportement de l’appareil peut devenir erratique. Apple avait décidé de réduire la fréquence des SoC des iPhone à compter de la mise à jour 10.2.1 d’iOS, pour lisser la courbe de demande en énergie quand la batterie était dégradée.

Problème : si l’explication technique est tout à fait valable, l’entreprise ne s’est pas donné la peine de communiquer. Aucune fiche technique sur le site officiel ou avertissement sur les iPhone concernés. 

En France, Apple a accepté de payer une amende 25 millions d’euros dans le cadre d’une transaction pénale, à la suite d’une enquête ouverte par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Aux États-Unis, selon Reuters, Apple aurait également accepté de payer 500 millions de dollars pour mettre fin aux différents procès engagés. L’accord n’attendrait plus que la validation du juge Edward Davila de San Jose. La somme correspondrait à 25 dollars par iPhone aux consommateurs, avec un paiement global minimal de 310 millions.

Tous les iPhone 6 (Plus), 6s (Plus), 7 (Plus) et SE fonctionnant sous iOS 10.2.1 au moins seraient couverts par l’accord.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !