Brave fait appel à la Wayback Machine d’Internet Archive en cas d’erreur 404

Dans la nouvelle version du navigateur centré sur la vie privée (blocage par défaut des dispositifs de suivi et publicités notamment), l’utilisateur rencontrant une erreur 404 se verra automatiquement proposer d’aller chercher son équivalent dans la fameuse machine à remonter le temps.

Internet Archive enregistre pour rappel des milliards de page web au fur et à mesure qu’elles apparaissent, pour garder une trace de presque tout ce qui a pu être fait. Pratique lors de recherches dans le cas de vieilles sources, textes volontairement supprimés ou simplement sites en panne.

L’erreur 404, même si elle est mise en avant, n’est pas la seule à être gérée par le navigateur. Les codes 408, 410, 451, 500, 502, 503, 504, 509, 520, 521, 523, 524, 525 et 526 sont également pris en charge.

Notez qu’une extension Wayback Machine existe pour Chrome, Firefox et Safari. La fonction a simplement été intégrée directement dans Brave.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !