« Empreinte carbone » du numérique : les opérateurs réunis par le gouvernementCrédits : imaginima/iStock

La secrétaire d’État en charge de la Transition écologique, Brune Poirson, organise cette rencontre cet après-midi, « afin de lancer les travaux de méthodologie avec l’Ademe sur l’obligation de rendre disponible et public l’impact carbone de sa consommation numérique à chaque consommateur dès fin 2021 ».

Cette réforme, programmée par la récente loi « anti-gaspillage », obligera en effet les opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet à informer chacun de leurs clients, à compter du 1er janvier 2022, quant à « la quantité de données consommées dans le cadre de la fourniture d’accès au réseau » (vraisemblablement sur leurs factures), et surtout sur l’équivalence en émissions de gaz à effet de serre.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !