Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
« Empreinte carbone » du numérique : les opérateurs réunis par le gouvernementCrédits : imaginima/iStock

La secrétaire d’État en charge de la Transition écologique, Brune Poirson, organise cette rencontre cet après-midi, « afin de lancer les travaux de méthodologie avec l’Ademe sur l’obligation de rendre disponible et public l’impact carbone de sa consommation numérique à chaque consommateur dès fin 2021 ».

Cette réforme, programmée par la récente loi « anti-gaspillage », obligera en effet les opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet à informer chacun de leurs clients, à compter du 1er janvier 2022, quant à « la quantité de données consommées dans le cadre de la fourniture d’accès au réseau » (vraisemblablement sur leurs factures), et surtout sur l’équivalence en émissions de gaz à effet de serre.

28 commentaires
Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 20/02/20 à 09:54:07

et surtout sur l’équivalence en émissions de gaz à effet de serre.

On va bien rigoler quand on aura des chiffres négligeables en rapport à notre électricité très peu carbonée.

Tout ça pour ça ! Elle n'a jamais appris que l'on s'applique d'abord des efforts d'amélioration aux sources les plus importantes d'un problème plutôt qu'à celles qui sont plusieurs ordre de grandeur en dessous ?

Sa ministre de tutelle qui est polytechnicienne devrait le lui dire.

Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 20/02/20 à 10:06:32

Ils vont aussi calculer l'efficacité ou pas ?
Un même fichier envoyé en PJ d'un mail ou via FTP consomme plus ou moins de bande passante.
 

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 20/02/20 à 10:09:10

fred42 a écrit :

et surtout sur l’équivalence en émissions de gaz à effet de serre.

On va bien rigoler quand on aura des chiffres négligeables en rapport à notre électricité très peu carbonée.

Tout ça pour ça ! Elle n'a jamais appris que l'on s'applique d'abord des efforts d'amélioration aux sources les plus importantes d'un problème plutôt qu'à celles qui sont plusieurs ordre de grandeur en dessous ?

Sa ministre de tutelle qui est polytechnicienne devrait le lui dire.

Elle est juste à l'image du reste du gouvernement : totalement incapable, quelque soit le sujet...

Avatar de cangmotnoval INpactien
Avatar de cangmotnovalcangmotnoval- 20/02/20 à 11:13:00
Édité par Tolor le 20/02/2020 à 11:37
Avatar de Qruby Abonné
Avatar de QrubyQruby- 20/02/20 à 11:21:10

fred42 a écrit :

et surtout sur l’équivalence en émissions de gaz à effet de serre.

On va bien rigoler quand on aura des chiffres négligeables en rapport à notre électricité très peu carbonée.

Tout ça pour ça ! Elle n'a jamais appris que l'on s'applique d'abord des efforts d'amélioration aux sources les plus importantes d'un problème plutôt qu'à celles qui sont plusieurs ordre de grandeur en dessous ?

Sa ministre de tutelle qui est polytechnicienne devrait le lui dire.

Ce n'est pas négligeable du tout, on est sur 1kgCO2eq pour 10Go environ en France. On arrive facilement à 100Go par mois, voir plus soit 10Kg/mois ou 120Kg/an.

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 20/02/20 à 11:32:24

Moui, et le bilan carbone sur la publicité dans les espaces publics et dans notre boite aux lettres, c'est prévu aussi :roll: ?

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 20/02/20 à 12:14:42

Oui soit 1000 km/an en voiture (ou 400 km/an en avion) ce que fait tout le monde ou presque :roll:

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 20/02/20 à 12:18:02

source avec détail des calculs ? Parce que j'ai bien peur que ça extrapole avec des chiffres mondiaux qui sont avec électricité carbonée.

Et en comparaison, quel est la production de GES par personne par an en France pour comparer ?

émission par personne 7,3 tonne /hab/an en France.

Je maintiens donc à 100 % mon commentaire. Ce n'est pas par là qu'il faut commencer.

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 20/02/20 à 12:25:45

Comment ils calculent leur équivalent CO2 ? Comment se répartie le CO2 entre les différents maillons de la chaîne ?  Ca me semble particulièrement foireux comme calcul...
Des exemples :
  

  • J'accède à des données sur un serveur français, mon empreinte est plus faible que si mon serveur était en Pologne (car électricité 10x moins carbonnée) --> quelle valeur retiennent-ils ?  
      

  • Je regarde une vidéo sur Youtube, jusqu'où s’arrête la comptabilisation de mon empreinte CO2 ? A l'entrée chez mon opérateur ? A l'entrée des serveurs de Google ? En prenant en compte la conso des serveurs de Google ? La logique voudrait qu'on ne compte pas deux fois le même CO2. Donc si je suis responsable de la conso des serveurs de Google, autant dire que Google n'est responsable de 0 CO2. Pareil pour mon opérateur. En final il y a rejet parce que je les sollicite, mais pas parce que je les produis moi-même.

  • Question bonus-troll : Suis-je responsable de l'empreinte CO2 des services que je ne sollicite pas et qui me pistent ? :D

Avatar de Vinzenz-o INpactien
Avatar de Vinzenz-oVinzenz-o- 20/02/20 à 12:34:27

Vous la sentez la jolie petite taxe qui va nous arriver dessus ? :windu:

Une fois notre empreinte carbone personnelle mesurée et transmise pendant qques mois, il sera extrêmement facile de nous faire payer une taxe individuelle sur notre consommation de DATA...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3