Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
 Victime de revenge porn en ligne, Benjamin Griveaux se retire des municipales pour Paris

« Le revenge porn est une infraction pénale et une plaie dans nos sociétés hyper connectées. Quelles qu'en soient les victimes, qu'elles nous plaisent ou non. Et il faut lutter contre. J'espère qu'une plainte sera déposée et aboutira » indique dans un tweet l’avocat Eric Morain

La mise en ligne de vidéos de « revenge porn », attribuées à Benjamin Griveaux, suscite une vague d’indignations. « Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence » a déclaré le principal intéressé à l’AFP.

Le candidat de La République en marche pour la mairie de Paris a finalement retiré sa candidature 

Depuis la loi pour une République numérique, le Code pénal sanctionne jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 60 000 euros d’amende ces diffusions d’images présentant un caractère sexuel « prises dans un lieu public ou privé ». 

104 commentaires
Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 14/02/20 à 09:15:57

On ne comprend pas trop pourquoi il se retire.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 14/02/20 à 09:19:07

On est le 1er avril ? Il se retire vraiment ?

Avatar de anonyme_f6b62d162990fde261db0e0ba2db118e Abonné

Ça ne justifie absolument  pas la diffusion publique d'images privées, mais ça m'étonne toujours ces gens qui envoient des photos de leur pénis à d'autres gens. C'est pas grave en soi, mais c'est curieux.

Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 14/02/20 à 09:24:10

c'est un peu la double peine, il est victime d'une infraction et doit se retirer. A croire presque qu'il cherchait un prétexte pour mettre fin à sa débâcle ! :reflechis:

Avatar de neo13006 INpactien
Avatar de neo13006neo13006- 14/02/20 à 09:25:03

Bah même si les Parisiens sont très ouverts sur le sujet, c'est quand même compliqué d'être pris au sérieux dans une campagne politique quand tout le monde a vu ton chibrax :transpi:

  • Il va sûrement être très occupé à expliquer tout ça à sa femme.
Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 14/02/20 à 09:25:43

Ouais, le retrait n'est pas la méthode la plus safe :p

Ben sinon pour ne pas se faire taper on ne fait pas.
C'est un peu comme le Revenge Politic qui consiste à publier un propos tenu 2j avant où le politique se contredit lui-même sans argumentation.

Avatar de Winderly Abonné
Avatar de WinderlyWinderly- 14/02/20 à 09:25:56

Moi aussi je comprend pas. Il doit sûrement manquer des éléments.

Avatar de anonyme_f6b62d162990fde261db0e0ba2db118e Abonné

kgersen a écrit :

On ne comprend pas trop pourquoi il se retire.

Il suffit de voir les réseaux sociaux, le truc part tellement en vrille que vrai ou faux sa campagne est pétée.

Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 14/02/20 à 09:26:54

Il aurait dû demander conseiller à Castaner.

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 14/02/20 à 09:43:19

Triste menace pour la démocratie si des contenus pornographiques attribués à un candidat permettent de supprimer une candidature.
S'il s'agit d'une tactique « efficace » et sans risque pour qui la perpétue, je crains que ça se multiplie

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11