Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Orange : les revenus stagnent, le résultat net grimpe de 50 %, 16,3 millions de foyers éligibles au FTTH

L’opérateur vient de publier son bilan pour le quatrième trimestre 2019 et donc pour l’ensemble de son année fiscale au passage. Le chiffre d’affaires du groupe grimpe de 1,1 % sur trois mois et de 0,6 % sur une base comparable sur douze mois, avec respectivement 11,1 milliards et 42,2 milliards d’euros.

Dans le détail, les revenus en France et en Espagne sont en légère baisse avec respectivement 0,3 % et 1,5 % sur l’année. Orange parvient quand même à maintenir 1,4 % de croissance en Europe et surtout 6,2 % en Afrique et au Moyen-Orient, deux zones mises en avant dans le plan Engage 2025.

Le résultat net consolidé est de 3,2 milliards d’euros, en hausse de 49,4 % sur un an. Tous les détails financiers sont disponibles par ici. En bourse, peu de changement puisque le cours de l’action est en hausse de 1 % seulement. En France, « le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -4,3 % et celui du fixe seul de -5,4 % en 2019, impactés par les migrations vers la convergence et la baisse continue des services bas débit ».

Orange préfère voir le verre à moitié plein : « Retraité de l'effet des offres promotionnelles de lecture numérique afin de mieux évaluer la performance sous-jacente, et de la décroissance des revenus du RTC, le chiffre d'affaires des services facturés aux clients progresse de +1,7 % au 4e trimestre ».

Pour le groupe, « Les bonnes performances commerciales du 4e trimestre sont soutenues notamment par les forfaits mobiles qui affichent un solide trimestre d'acquisitions avec 47 000 ventes nettes dans un marché resté agressif ».

Sur le fixe, « le haut débit enregistre 49 000 ventes nettes au 4e trimestre, avec 239 000 ventes nettes sur la fibre, un nouveau record historique. Au 31 décembre 2019, Orange compte 16,3 millions de foyers raccordables et se positionne comme le leader incontesté de la fibre en France avec un total de 3,3 millions de clients ».

7 commentaires
Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 13/02/20 à 11:50:30

"Retraité de l'effet des offres promotionnelles de lecture numérique afin de mieux évaluer la performance sous-jacente, et de la décroissance des revenus du RTC,  le chiffre d'affaires des services facturés aux clients progresse de +1,7 % au 4e trimestre "Mais keskidit ? :transpi: "impactés par les migrations vers la convergence et la baisse continue des services bas débit"Le bas débit compte encore beaucoup pour eux ? Ca représente une part importante de leur CA ?

Avatar de Ubairelley INpactien
Avatar de UbairelleyUbairelley- 13/02/20 à 12:58:52
Édité par gathor le 13/02/2020 à 16:14
Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Jossy a écrit :

"Retraité de l'effet des offres promotionnelles de lecture numérique afin de mieux évaluer la performance sous-jacente, et de la décroissance des revenus du RTC,  le chiffre d'affaires des services facturés aux clients progresse de +1,7 % au 4e trimestre "Mais keskidit ? :transpi:

 
La statistique est épurée des offres promotionnelles de lecture numérique (ePresse, etc, vendues en offre groupée dans les abonnements d'accès à internet) et de la décroissance des revenus du RTC (le réseau commuté, alias "bas débit"). Tout ça pour donner une idée du chiffre d'affaires (CA) facturé aux clients au tarif nominal (hors tarifs promotionnels) et sans cumul du transfert de CA des offres bas débit vers les offres haut débit ou les offres convergentes fixe+mobile.

Édité par joma74fr le 13/02/2020 à 13:22
Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Jossy a écrit :

 "impactés par les migrations vers la convergence et la baisse continue des services bas débit"Le bas débit compte encore beaucoup pour eux ? Ca représente une part importante de leur CA ?

Disons qu'il n'en reste bientôt plus beaucoup du fait de la progression des réseaux locaux en fibre et du fait de l'[abandon progressif depuis 2017 du réseau RTC](https://www.nextinpact.com/news/100433-orange-experimentera-arret-telephonie-classique-des-2017.htm) (le réseau téléphonique commuté que Orange nomme ici "bas débit").
Édité par joma74fr le 13/02/2020 à 13:25
Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 13/02/20 à 14:00:23

Merci pour la traduction j'y vois plus clair du coup ! :yaisse:

Avatar de Glenceli INpactien
Avatar de GlenceliGlenceli- 13/02/20 à 20:20:53
Édité par Tolor le 13/02/2020 à 20:29
Avatar de alain_p Abonné
Avatar de alain_palain_p- 13/02/20 à 21:00:11

Beau match à prévoir sur le T4 avec Free pour les recrutements FTTH. Free doit aussi être dans les eaux des 240.000 abonnés nets.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.