La Maison-Blanche dément une volonté de rachat de Nokia et/ou Ericsson

Cette possibilité avait été lancée par le procureur général William Barr. Elle a été balayée d’un revers de la main par Mike Pence (vice-président des États-Unis) et Larry Kudlow, le conseiller économique de Donald Trump.

« La Maison-Blanche discutait effectivement avec les deux entreprises, notamment de leur éventuelle implication dans le déploiement de la 5G aux États-Unis, [mais] la question de leur rachat n’était pas envisagée », explique Reuters.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !