Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Batteries : feu vert de la Commission européenne pour la coentreprise entre PSA et Total

Il y a un peu moins d’un an, elles annonçaient la création d’un consortium européen de batterie de cellule. Le pétrolier avait pour rappel fait part de son intention de se lancer sur ce marché, à condition de ne pas être seul et d’avoir des subventions. 

Le consortium vient d’obtenir le feu vert de la Commission européenne qui « conclut que la concentration envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence », comme le rapporte Reuters.

Cette coentreprise Automotive Cells Company (ACC) est répartie à 50/50 entre Total (via Saft) et PSA (via Opel) pour le moment. La phase industrielle est prévue pour « fin 2021 au plus tard », et Total sera limité à 33 % de la coentreprise. 

17 commentaires
Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 11/02/20 à 11:08:02

Total c'est 13,55 milliards de dollars de bénéfices en 2019.
PSA c'est 2,8 milliards d'euros de bénéfices en 2018.

Visiblement ce n'est pas assez pour lancer un nouveau projet : il faut demander des subventions... :roll:

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 11/02/20 à 11:48:42

Pareil : c'est quoi cette demande de subventions ? L'enjeu économique/technologique, plus les bénéfices de Total, ne sont pas suffisants à leurs yeux pour que le contribuable mette la main à la poche ?

Ça sent encore le détournement d'argent publique à des fins de profits privés cette histoire... Tout cela sous couvert de créer un éphémère acteur européen à la Airbus.

Avatar de David.C Abonné
Avatar de David.CDavid.C- 11/02/20 à 12:23:25

Ça me rassure, je suis pas le seul qui ait tilté sur les subventions...

Avatar de LeJediGris Abonné
Avatar de LeJediGrisLeJediGris- 11/02/20 à 13:38:27

Salut,

Oui mais je pondère avec ces quelques remarques:

  • L'état français est actionnaire des deux au moins à hauteur de 15%..
  • Le "forcing" vers le véhicule électrique des institutions + le CAFE de l'UE ça fait mal... et c'est un juste retour des choses vu que les constructeurs+partenaires attendent depuis des lustres les infrastructures à hauteur des demandes de l'état/des institutions implicites ou explicites d'investissements vers le VE
  • Une usine cellule+modules c'est au bas mot 5 milliards d'€, et encore pas une gigafactory, hein !!
  • Il subsiste un risque non négligeable sur le marché des VE..
    A+
Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 11/02/20 à 13:59:21

manquerait plus qu'ils soient à pleindre :mdr:

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 11/02/20 à 16:09:20

J'ai aussi tiqué sur les subventions. :D

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 11/02/20 à 17:00:40

Article un peu plus détaillé :https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/bruxelles-autorise-psa-et-total-...

L'ensemble de ce programme nécessiterait près de 5 milliards d'euros d'investissements, dont 1,3 milliard d'euros serait apporté par les gouvernements français, allemand, et d'autres pays de l'Union européenne dans le cadre d'un "projet prioritaire d'intérêt européen".

Et comme c'est aussi une volonté politique (ce sont les gouvernements qui légifèrent pour imposer des restrictions), pour moi c'est pas déconnant que les Etats y mettent la main à la poche.

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 11/02/20 à 17:23:29

SebGF a écrit :

Article un peu plus détaillé :https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/bruxelles-autorise-psa-et-total-...

Et comme c'est aussi une volonté politique (ce sont les gouvernements qui légifèrent pour imposer des restrictions), pour moi c'est pas déconnant que les Etats y mettent la main à la poche.

Les bénéfices issus de ces recherches financ"s par du public seront privés par contre, bien évidement.:yes:

Avatar de Fiachiko INpactien
Avatar de FiachikoFiachiko- 11/02/20 à 17:50:27
Édité par P-A le 11/02/2020 à 18:10
Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 11/02/20 à 19:45:30

Ca dépend du point de vue.

Par exemple cette étude analyse la contribution sociale des entreprises du CAC 40.

Après, rien de vous interdit de devenir actionnaire de ces entreprises pour toucher une part du gâteau.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2